Connect with us

Guinée : François Bourouno «L’alternance en 2020, c’est le PEDN»

Publié

Le

Guinée: François Faya  Bourouno, chargé de communication du Parti de l’Espoir pour le Développement National (PEDN), était dans l’émission les GG ce mardi 28 mars 2017 de la radio Espace FM. Les perspectives des élections communales, communautaires, la pauvreté extrême dans laquelle les citoyens pataugent et le code électoral adopté par le parlement et contesté par quelques politiques et certaines organisations de la société civile ont été les sujets évoqués durant ce débat.

A l’entame de l’émission, il  décline les priorités de son parti pour la conquête du pouvoir : «Je vous rassure que l’alternance en 2020 c’est pour nous (PEDN). Nous n’avons pas besoin de créer un contact charnel avec le pouvoir en place pour ça, contrairement à d’autres leaders qui vivent et qui passent tout leur temps à Sékhoutouréya sans aucune invitation officielle. Nous restons dans la vraie opposition et de façon constante. Nous préparons calmement ces élections  et nous refusons d’être des prostitués politiques.»

Poursuivant, le chargé de communication du PEDN revient sur le code électoral adopté par les députés de la mouvance et ceux de l’opposition : «Dès la première minute, nous avions été les premiers à contester ce code électoral. N’empêche, nous allons continuer à mobiliser nos militants et nos sympathisants, malgré la violation de notre constitution et les velléités de certains  de vouloir  bipolariser  la vie politique dans notre pays

Evoquant les questions de la pauvreté, la dégradation du réseau routier guinéen, l’exploitation non productive des mines et surtout le manque des résultats du régime en place, François Faya Bourouno dénonce : «Ce régime nous a tellement fait de promesses partout dans le pays, malheureusement il continue de pourchasser les compagnies minières. Les mines devraient nous aider à construire des infrastructures sociales de développement. Regardez depuis 1958, nous sommes indépendants avec les routes totalement dégradées et il n’y a aucune perspective. Récemment le ministre des Mines était en Haute Guinée pour rencontrer les orpailleurs, mais quedal, aucun résultat

         

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.