Connect with us

Guinée : Syli National, Luis Fernandez reçoit un ultimatum

Publié

Le

La défaite est interdite à Luis Fernandez et à son équipe mardi prochain lors de son déplacement à Blantyre en marge de la 4ème journée des éliminatoires de la CAN 2017. Un mauvais résultat serait synonyme de départ pour Luis Fernandez et son staff. Le technicien a reçu un ultimatum ce samedi.

Le match nul (0-0) du syli national face au Malawi laisse un goût amer aux supporters guinéens ainsi qu’aux autorités sportives du pays. Lors d’une rencontre entre le staff du syli, le ministère des sports et la Fédération Guinéenne de Football, le technicien français a reçu une interdiction de perdre lors de son prochain match.

Présent à la rencontre, Fodéba Isto Keira, secrétaire général du ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique  raconte. « C’était une visite dirigé par le ministre Siaka Barry (…) On a invité tous les membres du comité exécutif de la Fédération Guinéenne de Football présents à Conakry. Le seul absent c’était le président Salifou Camara (…) Nous avons échangé avec les footballeurs. Nous les avons encouragés de faire en sorte qu’un bon résultat puisse être obtenu à Blantyre contre le Malawi mardi prochain. Après nous avons libérer les joueurs et nous sommes restés avec le staff technique et la  Fédération Guinéenne de Football pour les mettre devant leurs responsabilités parce que le contrat qui lie l’entraîneur à la Guinée est un contrat clair et précis (…) le peuple a été déçu hier (NDLR, vendredi 25 mars 2016) » nous a-t-il expliqué.

Avec deux points pris sur neuf possibles, la Guinée doit gagner ces trois prochains matchs pour se frayer un chemin à la CAN 2017 prévue au Gabon. Consciente que la Guinée n’a plus droit à l’erreur, la délégation du ministère exige une victoire à Blantyre. A défaut, Luis Fernandez sera débarqué, « Nous avons rappelé que nous avons des obligations de résultats (…) S’il n’y a pas de résultat on va tirer les conséquences. On va se séparer. Nous exigeons la victoire au Malawi.»

Le message de la délégation semble tomber dans de bonnes oreilles. « Luis a été très clair. Lui-même dans sa conclusion, il a dit que s’il n’y a pas de victoire au Malawi, on va se séparer en gentleman. Donc les choses sont très claires. Il faudrait que dans la tête de tout le monde, ça soit claire » a-t-il conclut.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.