Connect with us

Guinée: Des escrocs arnaquent des citoyens à l’intérieur

Publié

Le

Une autre façon d’arnaquer est maintenant en vogue en Guinée. Des personnes mal intentionnées se faisant passer pour des haut-gradés de l’armée arnaquent les pauvres populations souvent pas bien averties et pensant faire du bien.

Des escrocs composent des numéros au hasard, se présentent à vous comme étant le chargé du ravitaillement de l’armée guinéenne avant de vous dire: « Nous avons fait un accident entre Mamou et Dabola. Je voudrais que tu m’envoies de l’argent pour juste appeler pour qu’on nous vienne en aide ».

Une fois qu’ils obtiennent cela, ils vous demandent un montant plus élevé. Dès qu’ils connaissent votre localité, une autre personne vous appelle pour vous dire qu’elle est le commandant militaire de ladite zone afin de vous rassurer et de vous plonger de plus.

M. Diallo, enseignant qui a été victime, nous confie: « Un monsieur m’a appelé, m’a dit être le chargé de ravitaillement de l’armée guinéenne, qu’il est en panne entre Mamou et Faranah, et de l’aider à avoir 5000 GNF pour qu’il puisse appeler le Commandant de Bataillon Autonome de Mamou (BAM). Je l’ai envoyé cette somme. Le lendemain il m’a rappelé pour me promettre des sacs de riz avant de demander 200.000 GNF encore pour évacuer certains malades. Ce que j’ai fait. Après cela quelqu’un qui se fait passer comme le commandant de la gendarmerie de Labé m’a appelé pour me confirmer qu’il s’agit bien de son supérieur qui m’a appelé. »

M. Diallo de poursuivre: « Je suis parti dans une agence Orange pour lui envoyer les 200.000 GNF via E-Recharge. C’est après avoir envoyé la somme que j’ai expliqué à l’employé d’Orange qui m’a dit que je devais le dire avant d’envoyer, il a ensuite appelé le service clientèle d’Orange pour leur expliquer. Ils ont ensuite bloqué son compte ».

Une autre, Mlle Barry affirme aussi: « Vendredi 25 mars 2016 j’ai été appelé par un numéro orange, qui m’a expliqué ce même problème (victime d’accident entre Dabola et Mamou, de l’aider à avoir de l’argent… ndlr), mais comme j’étais avertie je lui ai répondu que je n’ai pas d’argent, qu’il s’est trompé de numéro. Je précise qu’il s’exprimait dans un poular qui n’était pas clair ».

Notons que le même problème a été enregistré à Kankan et le nom du commandant de la troisième région militaire de Kankan, Colonel Diané, a été prononcé dans cette affaire d’arnaque.

Actualité en Guinée

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.