Connect with us

Guinée: “Dans 3 ans, c’est un Contéïste qui va prendre le pouvoir”, selon Mamadou Sylla de l’UDG

Publié

Le

Guinée: Dans un interview accordée à des journalistes la semaine dernière à Conakry, El Hadj Mamadou Sylla président de l’union des démocrates guinéens(UDG), parti nouvellement allié à l’UFDG de Cellou Dalein Diallo a demandé aux anciens collaborateurs de Lansana Conté de rejoindre l’alliance afin de prendre le pouvoir en 2020.

C’est bien que les deux têtes(Cellou dalein et Mamadou Sylla) se réunissent. C’est très important. Il y a d’autres têtes qui restent. C’est le lieu de leur adresser ce message pour nous rejoindre pour qu’on fasse comme les Houphouëtistes en Côte d’Ivoire.  Il faut qu’on se donne la main, on prend le pouvoir et on se le partage. C’est comme ça Alhassane Ouattara s’est mis d’accord avec Bédié. Moi et Cellou on s’est dit que lors de la présidentielle on verra si on pourrait présenter un candidat unique. C’est donc le bon moment de dire aux autres de venir avec nous et de se donner la main. Ce n’est pas une fusion de nos partis, mais de s’unir pour constituer une force et prendre le pouvoir. Si nous réunissons nos forces avec d’autres, je crois que notre camp pourra gagner”, indique le leader de l’UDG.

Et M. Sylla de poursuivre: “Je crois qu’on doit essayer d’abord de voir les formations politiques. Si par exemple le PUP vient, cela va nous renforcer. On demande tout le monde, même ceux qui sont avec le régime actuel, de nous rejoindre. On ne va pas leur dire quand même de démissionner de là où ils sont, mais il faut qu’ils sachent que c’est l’avenir qui est important. Dans 3 ans, je pense que c’est un Contéïste qui va prendre le pouvoir. Ça, c’est sûr”.

A l’en croire, le partenariat UFDG-UDG englobe les 3 élections à venir: les communales, les législatives et la présidentielle.

A la question de savoir s’il a averti son ancien allié Alpha Condé avant de rejoindre Cellou Dalein, Sylla patronat a fait savoir qu’il a été voir le président Alpha Condé devant témoin pour lui dire qu’il allait le quitter politiquement.

Il était donc averti. Il m’a demandé où je veux aller. Je lui ai dit que je veux signer une alliance avec Cellou. Il a dit non ce n’est bon. Mais, chaque fois qu’il dit que quelqu’un n’est pas bon, le lendemain vous le voyez avec celui-ci. C’était le cas de l’UFR. Il a dit l’UFDG n’est pas bonne. Mais, avant que je signe même, je l’ai vu danser avec Cellou le 31 décembre passé et cela m’a motivé.  C’est pour dire que quand le professeur te dit quelqu’un n’est pas bon, il faut faire attention. Sinon, tu risques de perdre tes amis”, renchérit le patron de l’UDG.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.