Connect with us

Guinée : Deux équipes d’étudiants participent à un concours en Côte d’Ivoire

Publié

Le

Après plusieurs mois de préparation, ces deux équipes d’équipe d’étudiants vont représenter la Guinée à Abidjan pour la finale régionale du concours Voix des Jeunes. Les Guinéens seront face à leurs homologues ivoiriens et sénégalais.

En Guinée, après les préliminaires, c’est au mois de juillet que le concours a été lancé pur les huitièmes de finale avec la participation des huit universités dont celles de N’Zérékoré et de Kankan.

« Avant la compétition, nous prenons les étudiants dans des camps de formation. Ils suivent des formations de renforcement de capacité. Après cette formation axée sur des thématiques bien précises, ils n’ont que quatre semaines de préparation. Parce que nous identifions des secteurs dans lesquels il y a des défis à relever pour notre nation. Et nous leur recommandons de chercher des solutions pour relever ces défis », a expliqué Bangaly Minatagbè Camara, Directeur exécutif de Leadership jeune pour la paix et le développement en Afrique.

Lors de cette édition, c’est l’Institut universitaire des hautes études de Guinée (IUHEG) qui a remporté le trophée. Derrière elle, viennent l’ISIC de Kountia et l’UNC.

IUHEG participe à cette finale régionale la thématique Agriculture. Mais la Guinée devant présenter deux équipes à concours, les organisateurs ont formé une autre équipe type composée des étudiants qui ont fait preuve de performance pendant la compétition nationale. Cette deuxième équipe va présenter la thématique Apatridie.

« Donc ces deux équipes vont représenter la Guinée en Côte d’Ivoire pour la finale régionale. Elles sont prises en charge d’une part par la Banque africaine de Développement (BAD) et de l’autre par le Haut-commissariat pour les Refugiés (HCR) », a indiqué M. Bangaly

Quant à Mohamed Aly Condé, coach de ces deux équipes, il est revenu sur le choix des thématiques : « C’est d’abord un concours qui permet aux jeunes de se former. Ce sont des jeunes étudiants qui partent consulter des personnes expertes, en tout cas, qui cherchent des solutions à des problématiques bien définies. Un exemple pratique. On dit qu’il y a trop d’ordures à Simanbossia. On pose la problématique, question sanitaire. On demande à ces étudiants d’aller trouver une solution qui n’implique pas forcément l’Etat, une solution qui implique la société elle-même. Quand ils trouveront la solution, ils parleront de l’impact et des stratégies de mise en œuvre de la solution. »

Ces deux équipes composées de trois personnes chacune vont quitter Conakry ce dimanche 29 janvier pour la Côte d’Ivoire où la finale sera organisée le 3 février 2017 entre les étudiants du Sénégal, de la Guinée et du pays hôte.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.