SociétéConsommation de la chicha à Labé : quand les filles prennent le dessus

Consommation de la chicha à Labé : quand les filles prennent le dessus
Chicha
Consommation de la chicha à Labé : quand les filles prennent le dessus

La consommation de la chicha par les filles est devenue un phénomène dans la ville de Labé.

Dans les boites de nuits, bars américains et autres lieux de rencontres, elles ne se gênent nullement plus de la pratique et chacune d’entre elles veut être la plus vue. Quelles sont les raisons qui les livrent à cette substance? Y-a-t-il des risques au plan sanitaire qui guettent les adeptes de la chicha ?

Dans un bar américain de la place, trois filles siègent autour d’une table se partageant la pipe aromatisée. Elles sont fières dans leur amusement et prêtes à assumer leur pratique.
Une d’entre-elles avoue «je fume par plaisir. Ce là me met à l’aise. Je ne suis pas comme d’autres filles qui fument par imitation», affirme t-elle sur un ton rassurant.

Multiples raisons poussent les filles à se livrer à la consommation de la chicha.

« Il y en a des filles qui consomment la chicha parce qu’elles voient leurs compagnons le faire. D’autres le font pour se débarrasser du complexe. Mais, pour la plus part nous le faisons pour se faire remarqué », rajoute une des consommatrices.

Les filles disent connaitre les moindres détails de la pratique et des ingrédients de cet excitant.
« C’est ces derniers temps que j’ai compris que certains mettent du tabac à l’intérieur, et d’autres même de la drogue », explique une jeune fille qui dit avoir arrêté la pratique.

Il n y a pas de comparaison possible, pour Yari sylla.

Aujourd’hui la couche féminine est la plus versée dans la « mauvaise pratique », soutient-elle : « depuis je suis arrivée à Labé, je constante que ce sont les filles qui fument de plus la chicha. Qu’on soit dans les boites de nuits, dans les hôtels, dans les bars américains et autres lieux de rencontres, elles sont les plus visibles », déplore l’étudiante.

Au delà de la de la chicha, les filles sont aussi aujourd’hui sous le charme d’autres vices notamment l’alcool, la cigarette et même la drogue communément appelée gandja ou la ‘’b’’.

Les conséquences sanitaires de la chicha selon un médecin…

Sur l’impact sanitaire de la pratique populaire, nous avons interrogé le Dr Ismail Diallo « Le mélange est fait de 20% de tabac, 70% de mélasses et 8% d’aromes de fruits. Ce qui est malheureux avec chicha, ce qu’il y a de la nicotine, du goudron, de monoxydes de carbones, qui peuvent donnés à la longue du cancer. Quand vous fumez la chicha pendant 30 minutes, la nicotine que vous absorbé équivaut à celle contenue dans quinze (15) cigarettes », fait savoir dans un premier temps, le spécialiste de santé.

Ensuite, le médecin a déroulé les conséquences sanitaires aux quelles peuvent s’exposer, les adeptes de la chicha : « Premièrement vous pouvez avoir un cancer et ce cancer va intéresser les lèvres et ça peut affecter la langue et même la gorge. Le fait que plusieurs personnes utilisent à la fois le même raccord par leurs bouches, les exposent à des maladies comme l’hépatite B, et la tuberculose. Car se sont des maladies contagieuses », conclut le Docteur Ismail Diallo.

Abdoulaye Sadio Diallo de Labé, pour Guinée360

Labé: un présumé kidnappeur intercepté et arrêté à DakaSélectionné pour vous : Labé: un présumé kidnappeur intercepté et arrêté à Daka

Toutes les vidéos (émissions, séries TV, reportages, actualités, ...) de Guinee360.com sur http://guinee60.com.

Toutes les infos 100% People, Buzz et insolites sur http://guinee360.com.Guinee360 est aussi N°1 de l\'actualité sur mobile en Guinée.

SeneNews est en téléchargement gratuit sur Apple Store, sur Window Store et sur Google Play. L’accessibilité, c’est le pouvoir d’avoir l’information qui vous intéresse sur votre mobile smartphone et tablette. Ainsi, notre site Guinee360 s’adapte désormais à tous les formats d’écran, de l’ordinateur de bureau au téléphone mobile, à condition d’accéder à Internet en Guinée et partout dans le Monde.

Mis en ligne par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connectez-vous pour réagir à cet article
Connexion avec Guinee360.com