Connect with us

Guinée : Lancement officiel des épreuves du BEPC

Publié

Le

Poursuite des examens nationaux session 2014-2015 ce lundi les premières épreuves du brevet d’études du premier cycle (BEPC) ont été lancées sur toute l’étendue du territoire nationale. Ils sont plus de cent huit mille candidats à affronter cette année cet examen sur l’ensemble du territoire guinéen. Dans la commune de Matoto, ils sont plus de seize mille élèves à courir derrière leur ticket pour l’entrée au lycée.

Les candidats de cette commune sont repartis entre 52 centres dont 3 pour le Franco-arabe. C’est le lycée public Léopold Seddar Senghor qui a été retenu pour le lancement officiel des premières épreuves de cet examen. L’enveloppe contenant le sujet de rédaction a été ouverte par Ansoumane Condé, ministre délégué au budget, accompagné du directeur communal de l’éducation de ladite commune.

C’est sous une forte pluie, qui s’est abattue sur Conakry, que les nombreux candidats de la capitale guinéenne ont rejoint leurs différents centres d’examen. A l’image de l’examen d’entrée en 7ème année, les candidats du BEPC ont aussi commencé leurs examens par le sujet de la rédaction.

Pour éviter tout soupçon de fuite de sujets, comme la précédente, cette année le ministère de l’enseignement pré-universitaire a mis en place un certain nombre de garde-fous. Avant l’ouverture de l’enveloppe, Ibrahima Kalil Konaté, directeur communal de l’éducation de Matoto a indiqué : « Au nombre des innovations, cette année même-moi, directeur communal, je ne savais pas quel sujet on avait choisi pour la rédaction. C’est à trente minutes de l’heure indiquée que le département m’a appelé pour me dire de choisir l’enveloppe numéro deux au détriment de la première.

Parce que, précise K2, toutes les matières ont été doublées cette fois-ci pour éviter la fraude ou tentative de fraude. Poursuivant Ibrahima Kalil Konaté a rappelé que « Malgré que nous sommes dans une année spéciale, je puisse vous rassurer que le programme a été complètement achevé dans ma commune».

Des sages conseils, Ansoumane Condé, ministre délégué au budget n’a pas pas manqué de prodiguer aux candidats. « Il est vrai que vous devez réussir cet examen, mais faites le avec responsabilité. Si vous connaissez une épreuve abordez-la, Au cas échéant attendez une autre parce que si on vous prend en flagrant délit de fraude, c’est une honte et pour vous, vos connaissances, votre école école et même pour vos parents », a t-il dit. « Je vous souhaite bonne chance celui qui ne là pas cette année, il peut attendre l’an prochain. Sachez que malgré la crise Ebola le gouvernement a mis suffisamment de moyens à la disposition du ministère de l’enseignement pour votre réussite », a conclu le ministre délégué au budget

Au centre Léopold Seddar Senghor, 354 candidats repartis dans 12 salles affrontent le BEPC. Malgré la pluie qui s’est abattue sur Conakry des kits de lavage des mains étaient visibles à la devanture de toutes les salles de classes. Probablement comme l’entrée en 7ème année, les candidats au BEPC aussi n’attendront que deux semaines pour connaître leurs résultats, a rassuré le DCE de Matoto. En tout cas le ministre de l’enseignement a indiqué à la veille de ces examens que les résultats seront donnés de façon séquencée.

Source : Lexpressguinee.com

Publicité
3 Commentaires

Laisser un commentaire

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.