Connect with us

Guinée : A Boké, des gendarmes auraient marché sur les marchandises des femmes

Publié

Le

Après les violences qui ont enregistré un mort, des blessés et de dégâts matériels importants, les manifestations ont repris ce jeudi 27 avril 2017 dans la ville de Boké.

Selon le correspondant de Guineematin à Boké, les manifestations ont repris ce jeudi après que des gendarmes venus de la résidence du préfet ont traversé la ruelle occupée par des femmes vendeuses. Venus dans huit pick-up, les gendarmes, selon notre confrère, ont renversé et piétiné les marchandises des femmes. Ce qui a poussé les jeunes à sortir dans la rue pour ériger des barricades.

« Ce sont des voleurs qui sont venus et non des forces de sécurité », accusent certaines femmes dont les étales ont été vandalisés par les gendarmes.

«On a demandé le courant 24h/24. Ils nous ne l’ont envoyé que de 19h à 1h du matin. C’est des menteurs ! Tant que nous n’obtiendrons pas satisfaction, Boké ne sera pas stable», a indiqué un manifestant au micro de notre confrère.

Il faut rappeler que c’est pour protester contre les coupures intempestives du courant électrique dans la ville de Boké que les jeunes sont sortis lundi 24 avril 2017 aux environs de 20h pour manifester leur ras-le-bol.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.