Connect with us

Guinée : Une société minière menace de traduire l’Etat devant un tribunal international

Publié

Le

Une société minière menace de traduire la Guinée devant le tribunal d’arbitrage de la Banque mondiale, le Cirdi.

Le gouvernement du président Alpha Condé est accusé par cette société minière, qui est une filiale du groupe yéménite Hayel Saeed Anan Group of Companies (HSA), de lui avoir retiré ses trois permis de bauxite dans la préfecture de Boké.

C’est une information de Financial Afrik. Selon nos confrères, une partie de la zone minière de Atlantic Mining (AM) a été donnée à une autre société du nom de Guinea Mineral Resources. En 2011, deux filiales de Atlantic Mining contrôlées également par HSA avaient obtenu trois licences d’exploration de bauxite (148, 345-1 et 345-II).

Ces concessions, selon l’évaluation faite par la HSA, s’élèvent 500 millions de tonnes de bauxite.

Le gouvernement justifie le retrait de ces permis par le fait que HSA n’avait pas rempli tous ses engagements.  Le 12 novembre 2016, HSA avait fait une notification au gouvernement sur son désaccord face à ces expropriations et qu’elle a l’intention de demander l’arbitrage au Cirdi. Selon une réglementation de ce tribunal, il est donné aux parties en conflit trois mois afin de  résoudre leur différend à l’amiable. Et dès le 12 février 2017, si aucun accord n’est trouvé, HSA pourrait traduire la Guinée devant le Cirdi.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.