Connect with us

Guinée : l’opposition accepte l’invitation d’Alpha Condé

Publié

Le

Le président Alpha Condé a invité mercredi 24 août 2016 le chef de file de l’opposition pour échanger sur des questions d’intérêt national. Avant de donner son point de vue sur cette rencontre dont la date n’est pas fixée, Cellou Dalein et ses pairs se sont retrouvés vendredi 26 août 2016 pour examiner la question.

«L’opposition a bien entendu apprécié cette disposition du Chef de l’Etat puisqu’elle s’inscrit dans l’application d’une loi portant statut de l’opposition et qui l’invite régulièrement à rencontrer le chef de file de l’opposition pour échanger avec lui sur des questions qui assaillent la nation, qu’elles soient d’ordre politique, économique et social ou autre. Mais aussi  pour que les préoccupations de l’opposition, qui cristallisent quand même l’espoir d’une frange importante de l’opposition soient notées à son niveau.  Nous allons donc répondre favorablement à cette invitation qui a été faite au chef de file de l’opposition», a déclaré le poret-parole de l’opposition guinéenne et président de l’Union des forces du changement (UFC), Aboubacar Sylla.

Poursuivant son intervention, le porte-parole de l’opposition souhaite que cette rencontre que ne soit pas une simple opération de communication :

Plus loin, Aboubacar Sylla dit espérer que la rencontre entre le chef de file de l’opposition et le président de la République va répondre à leurs préoccupations : « Nous espérons tout simplement qu’il ne s’agit pas là d’une opération de communication, que la montagne ne va pas accoucher d’une souris. Nous espérons également et que cette invitation soit une réelle volonté politique exprimée par la plus haute autorité du pays. Ceci pour décrisper le climat politique et créer à la Présidence un cadre de dialogue entre l’opposition et le gouvernement de manière à ce que sereinement autour d’une table de discussion nous puissions aborder nos différends et donc trouver des solutions appropriées

Cette rencontre, selon lui, ne va pas distraire l’opposition. Celle-ci, dit-il, va reprendre la rue dès que les pèlerins finiront de partir à la Mecque, au cas où les préoccupations ne seraient pas satisfaites le chef de l’Etat.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.