Connect with us

Guinée: le bataillon du génie militaire s’active pour assainir Conakry

Publié

Le

Dans un communiqué rendu public mardi 23 août 2O16, le président Alpha condé a confié l’assainissement de la ville de Conakry au bataillon génie militaire.

Depuis le mercredi 24 août 2016, des équipes du bataillon génie militaire sont déployées dans les 5 communes de Conakry pour des activités d’assainissement. Elles travaillent jour et nuit pour débarrasser Conakry des ordures.

Le chef d’état-major général des armées a réuni tout le staff du bataillon du génie militaire pour les encourager à faire du nettoyage de la ville de Conakry, une priorité. Le Colonel Mamadou Bailo Baldé, coordinateur des activités sur le terrain, se dit prêt à exécuter les taches: « Le chef d’état-major général des armées nous a réunis et nous a instruit à nettoyer la ville de Conakry conformément à la volonté de l’autorité. C’est ainsi que l’on s’est déployé dans les 5 communes de Conakry et nous sommes en train de faire ce que l’on nous a demandé de faire…»

Une équipe pour l’entretien, une équipe pour l’évacuation et une autre pour le regroupement des ordures

Des équipes sont déployées nuit et jour sur le terrain pour mener à bien l’assainissement, explique colonel Bailo Baldé: « On a fait deux équipes de travail. Toutes les nuits, on a une équipe qui sillonne toutes les artères de Conakry, la journée, nous faisons le repérage des endroits qui n’ont pas été vus la nuit. Nous avons employé 3 chauffeurs pour chaque camion pour permettre à certaines équipes de se reposer. Nous faisons de 7h 30 à 12h. Il y a une équipe qui est là pour l’entretien, une équipe pour évacuer les saletés et une autre pour le regroupement des ordures…»

Abdoulaye Savané, coordinateur de l’assainissement au service public de transfert des déchets à Kaloum, apprécie l’implication de l’armée dans la lutte contre l’insalubrité: « C’est une initiative que nous saluons. L’assainissement ce n’est pas de la tape à l’oïl, c’est un travail de tous les jours. C’est une bonne chose que l’armée soit impliquée dedans, ils participeront activement à ce que la ville de Conakry retrouve sa propreté…»

Colonel Bailo Baldé : La population manque de civisme

Déployé sur le terrain par le gouvernorat de Conakry, Abdoulaye Savane dit qu’il travaille en harmonie avec l’armée: « Moi, j’ai des camions-bennes et des tricycles chinois que je les déploie très tôt à 6 h du matin sur le terrain et les militaires eux se chargent d’éliminer les gros tas d’ordures. Tout ce qui est produit et matériel de balayage et de nettoyage de caniveaux, nous nous en chargeons, on travaille en parfaite harmonie… »

La population manque de civisme, estime le colonel Bailo Baldé. C’est ce qui rend difficile l’assainissement à Conakry, confie-t-il: « En général, c’est très difficile avec nos populations parce qu’elles comprennent difficilement. Nous sommes confrontés à beaucoup de difficultés, quand on ramasse la nuit, on vient dès 10 heures, on dirait que l’on n’a rien ramassé donc pour cela il faut beaucoup sensibiliser la population. Le civisme manque beaucoup à la population de Conakry… »

Les citoyens de Conakry apprécient cette initiative du président Alpha Condé, mais certains doutent fort de l’aboutissement projet.

Camara Fode dit qu’il faut de gros moyens pour réussir ce projet: « C’est que j’ai vu ici, c’est très bien parce que ici y avait une grosse montagne d’ordures, mais cela commence à être propre. La seule chose que je voudrais dire, c’est de les doter des moyens techniques qu’ils puissent bien assainirent sinon ils risquent d’échouer… »

Cet autre citoyen, Bangoura Lamine, salue cet acte, il demande cependant à ce que ce projet soit poursuivi et que les militaires revoient les heures d’assainissement: « Le nettoyage est très bien parce qu’ils sont en train de nous débarrasser des maladies également. Mais je demande d’abord à ce que cela ne soit pas un feu de paille, parce que souvent quand ils commencent, ils parlent de manque de moyens. Ensuite, je leur demanderai de changer leurs heures de travail parce que Kaloum, c’est un centre administratif. Ils risquent de barrer la route et de créer des embouteillages… »

Le plan d’exécution des travaux d’assainissement est en phase d’élaboration. Des mesures seront prises pour emmener les citoyens de la capitale à s’y impliquer, a conclu le coordinateur des activités colonel Bailo Baldé.

guinée, guinee360, actualité guinée, Sites guinéens, africaguinee, guineematin, guineenews

Publicité
1 Commentaire

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.