Connect with us

Guinée: Les manifestations reprennent à Boké, le général Mathurin parle de rebellion

Publié

Le

Après quelques heures d’accalmie, les manifestations de rues réclamant de l’eau et de l’électricité pour les habitants de Boké ont repris ce matin du mercredi 26 avril 2017, et cela malgré l’arrivée dans la ville de plusieurs camions transportant des forces de l’ordre.

Ce matin, contre toute attente, les populations de la ville notamment dans les quartiers de Tamakené et Yomboya, les jeunes ont barricadé la route en y brûlant des pneus. Des éfifices publics ont été saccagés, la mairie de Boké a été completement saccagée ainsi que le siège local d’Electricité de Guinée (EDG).

Dans l’après-midi de mardi 25 avril 2017, le gouverneur de la ville de Conakry, Mathurin Bangoura natif de la ville a été dépêché à Boké pour tenter de ramener le calme dans la ville natale du président Condé mais son meeting a été dispersée par des jets de pierre. Les techniciens d’EDG seraient déjà au boulot pour tenter de palier à la panne qui prive Boké d’électricité.

Interrogé sur les Grandes Gueules de Radio Espace, le général Mathurin Bangoura en mission à Boké parle d’une situation très amer qu’il compare à une rébellion « J’avoue que le constat est très amer à Boké, aucun véhicule ne rentre ni ne sort de Boké. J’ai fait 4 ans au Liberia pendant la guerre, 3 ans 6 mois en Sierra Leone mais ce que j’ai vu à Boké c’est comme une rébellion, j’avoue. »

Notons, la semaine dernière, le kountigui de la basse-côte Elhadj Sekouna Soumah avait menacé toute personne s’adonnant à brûler des pneus dans les rues, de porter ce pneus en feu au cou de celui qui se  serait rendu responsable de cela. S’agit-il donc d’un affront pour le kountighi de la Basse-Guinée?

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.