Connect with us

MEH – Projet hydroélectrique Kogbédou-Frankonédou : Bientôt le démarrage des travaux.

Publié

Le

Ce mercredi, 25 mars 2015, le ministre de l’Énergie et de l’hydraulique Cheick Taliby Sylla a présidé à l’hôtel Palm Camayénne, l’atelier de validation des études de faisabilité du projet de construction du couple Kogbédou-Frankonédou sur le fleuve Milo.

Ce projet s’inscrit dans le vaste programme de mise en valeur des ressources hydrauliques de la Guinée et qui vise particulièrement à fournir de l’électricité à moindre coût aux populations et aux industriels dans la savane profonde. Au dire des responsables du projet, ce couple d’une puissance de 22 mégawatts soit 11 mégawatts pour chacun des groupes pourra éventuellement servir les réseaux des systèmes interconnectés de la Guinée avec ces pays voisins.
Piloté par l’entreprise chinoise GHCB, le projet va réduire substantiellement le besoin croissant en électricité et en l’eau des populations de la région administrative de Kankan.
Situé sur le fleuve de Milo, le couple Kogbédou-Frankonédou, respectivement à 80 et 95 km de Kankan précisément dans la sous-préfecture de Komodou, a, au dire des études de faisabilité réalisées dans les années 1980 par Coyne et Bélier, le potentiel théorique d’au moins 85 MW avec un productible moyen de 400 GWH/an et 275 GWH/ an de garantie.
Visiblement séduit à la suite de la présentation du projet par l’entreprise en charge des travaux, le ministre a réitéré la ferme volonté du président de la République à fournir l’eau et l’électricité à tous les Guinéens en tout temps et en tous lieux.
Cheick Taliby Sylla a aussi promu à la population de Komodou en particulier et celle de la préfecture de Kankan en général que la production énergétique sera assurée en toutes saisons après les travaux. « L’ensemble va faire, 22 mégawatts soient deux groupes de 11 mégawatts chacun à Frankonédou. Les lâchés d’eau à partir de Frankonédou vont alimenter Kogbédou qui produisent jusqu’à 71 mégawatts. Bref, l’ensemble va produire une quantité d’énergie nécessaire pour servir toute la région administrative de Kankan», a rassuré le ministre Sylla. Poursuivant, le patron du Département de l’énergie a rassuré que la réalisation de ce couple est une ouverture pour l’émergence économique de la région de Kankan avec l’installation des unités industrielles.
« Cette production va favoriser le développement intégré de la région administrative de Kankan. La quantité énergétique peut desservir à l’état actuel même la région forestière. Donc, c’est un projet qui est mûr et qui va en droite ligne avec la volonté du Pr Alpha Condé. Le gouvernement est convaincu que le développement d’un pays passe nécessairement par l’électrification. Même une desserte rationnelle en eau passe obligatoirement par le courant électrique. Par les temps qui courent, il y a beaucoup d’usines et sociétés minières qui s’installent en haute Guinée et nous savons qu’elles ont besoin de l’énergie suffisante pour maximiser leur production. C’est pourquoi nous n’allons pas retarder avec ce projet », a-t-il rassuré.
Cellule de Communication du ministère de l’Energie et de l’Hydraulique

Publicité
Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.