Connect with us

Guinée : Cellou Dalein « la Constitution n’a pas été violée par l’accord politique »

Publié

Le

Guinée: Le 23 février 2017, le code électoral amendé conformément à l’accord politique du 12 octobre 2016 a été adopté avec une écrasante majorité.

Le Samedi 25 février 2017, le président de l’UFDG a indiqué que cet accord ne viole nullement pas la Constitution. Il a fait cette annonce lors du lancement de la deuxième édition du  » Prix Cellou Dalein Diallo pour l’excellence’’ organisée par le comité national des jeunes de l’UFDG dans la commune rurale de Manéah.

 « La Constitution n’a pas traité de la gestion des districts et quartiers. Elle a dit qu’il y a deux types de collectivités. C’est la commune et la région et que ces deux collectivités doivent être dirigées par des bureaux élus. Alors le code électoral qui a été élaboré après la Constitution par le CNT a stipulé que les quartiers et les districts sont des sections des collectivités. Ce code électoral a prévu que pour la gestion de ces sections il y aurait eu des élections au niveau chaque district et de chaque quartier par un scrutin uninominal à un tour pour le bureau du chef de quartier. Cette disposition du code électoral n’a pas été appliquée. Le gouvernement a estimé que ça demandera trop d’argent et qu’il ne voulait pas procéder à l’organisation des élections au niveau des quartiers et districts si bien que depuis 2011 il n’y a pas d’élections et le gouvernement continue de nommer les chefs de quartiers et districts. »

 

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.