Connect with us

Congrès UFDG: Les jeunes de l’axe menacent d’implanter un drapeau du RPG Arc-en-ciel au Rond-Point de Bambéto.

Publié

Le

L’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) poursuit son congrès qui doit durer du 23 au 25 juillet pour renouveler les instances dirigeantes. Le vendredi 24 juillet il était d’élire un nouveau secrétaire national de la jeunesse. Un choix qui a créé de vives polémiques et de contestations. Les journalistes présents sur les lieux ont même été vidés de la salle par Dr.Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’UFDG.

Ils étaient deux candidats en lice, Mohamed Bakary Kéita de la fédération UFDG de Matoto et Ismael Doukouré qui assurait jusque là l’intérim. Au finish, c’est Mohamed Bakary Kéita qui a remporté l’élection. Mais une partie de la jeunesse du parti conteste la transparence de ce vote. Ils accusent le bureau politique national de l’UFDG d’avoir manipulé les élections.
L’un deux qui a requis l’anonymat soutient que c’est un congrès manipulé et instrumentalisé à leur guise. « Nous sommes en train de combattre le régime injuste d’Alpha Condé, et dans notre parti on veut nous imposer un candidat, nous n’accepterons pas qu’on nous impose des idées farfelues, nous on souhaitait une élection démocratique pour que le meilleur gagne, mais depuis une semaine, le bureau a commencé à manipuler les gens en se basant sur l’ethno-stratégie pour élire des personnes, nous sommes vraiment déçus du parti », a-t-il martelé.

Quant au nouveau secrétaire national élu, ces contestations sont la preuve palpable que l’UFDG est un parti démocratique. « Ces contestations font partie de la démocratie, à travers ce vote les militants et responsables de l’UFDG viennent de prouver que ce parti est transversal où tous les Guinéens ont leur chance, cela me réconforte dans ma position et dans mon choix de l’UFDG », soutient Mohamed Bakary Kéita.

Interrogé sur la question, Dr. Fodé Oussou Fofana affirme que l’élection était transparente et c’est une fierté pour le parti, la démocratie a été exprimée vu que Mohamed Kéita est l’émanation des militants de l’UFDG.

Plusieurs jeunes contestataires de ce vote, ont menacé de ne plus répondre aux mots d’ordre de marche dicter par l’opposition républicaine. Les plus radicaux sont allés jusqu’à décider d’implanter un drapeau du RPG Arc-en-ciel au Rond-Point de Bambeto.

L’ambiance était tellement vive que plusieurs membres du bureau exécutif de l’UFDG ont été escortés pour quitter la salle du congrès à commandayah. Le congrès prendra fin ce samedi avec le plébiscite de Cellou Dalein Diallo comme président de l’UFDG et sans doute l’ancien Premier Ministre sera investi candidat du parti à la présidentielle du 11 octobre 2015.

Publicité
1 Commentaire

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.