Connect with us

Les Etats-Unis apportent un soutien au plan d’action prioritaire de réforme de la justice guinéenne

Publié

Le

Les Etats Unis et la Guinée ont signé le mercredi 24 juin au ministère de la justice, un accord de coopération tendant à renforcer l’Etat de droit en Guinée. Cette signature s’inscrit dans le cadre d’un soutien que les Etats-Unis apportent au plan d’action prioritaire de réforme de la justice guinéenne, validée il y’a quelques jours par le Président Alpha Condé.
Cette signature a connu la participation de l’ambassadeur des Etats-Unis en Guinée, Alexander Laskaris et le Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Me Cheick sacko.
A travers ce soutien, Les Etats-Unis apporteront une assistance technique et financière à la justice guinéenne, c’est ce qui ressort de la lettre signée entre les deux pays. Pour l’ambassadeur américain, cette aide intervient après que la Guinée ait fait preuve d’une véritable volonté d’aborder les crimes du passé et mettre fin à l’impunité.
« Vos collègues et vous avez jugé avec succès, condamné et emprisonné beaucoup de responsables des crimes survenus à Koulé, et à Womey en Guinée Forestière, l’an dernier, nous avons constaté que le processus était crédible, conforme à la loi, la constitution de la Guinée », a souligné le diplomate américain dans son discours de circonstance.
Abordant le volet des massacres du 28 septembre 2009, et notamment les progrès enregistrés dans la gestion de ce dossier à travers l’inculpation de plusieurs cadres, Alexander Laskaris affirme que les Etats-Unis soutiendront la justice guinéenne pour ses efforts car selon lui, ceux qui ont donné les ordres et ceux qui ont perpétré les massacres doivent répondre devant des tribunaux pour être jugés, et s’ils sont coupables, qu’ils purgent leur peine dans des prisons guinéennes.
Il faut préciser que cette aide vient s’ajouter à celle déjà faite par l’Union Européenne dans le cadre du plan prioritaire de réforme de la justice guinéenne. Ce plan comprend plusieurs domaines d’action.
Pour le Ministre Cheick Sacko, il y’a le domaine pénal, le domaine de lutte contre l’impunité, le renforcement de la chaine pénal, et puis tous les autres secteurs de formation. « Parce qu’il faut former les magistrats, les procureurs de la république, les juges d’instruction, pour justement par un billet détourné lutter contre cette concerte de l’impunité », martèle le Ministre.
A rappeler que la lettre d’accords signés entre les Etats-Unis et la Guinée, devrait prendre la forme d’une enveloppe budgétaire de don d’équipements matériels et informatiques, et d’un soutien à la formation des cadres de la justice.
Amadou Diallo

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.