Connect with us

Fête de la marre de Baro : Quand la politique et l’argent détruisent les rites

Publié

Le

Depuis quelques années, la célébration de la marre de Baro est devenue une fête aux goûts politique et mercantiles. Cette pratique a fait perdre à ma marre ses mythes certaines de ses valeurs Ancestrales. Au temps des anciens, la fête n’avait ni parrain, ni marraine. Les vœux des anciens étaient exhaussés témoignent plusieurs traditionnalistes.

Hélas, à ce jour, les politiques et les nantis s’en pressent sous la complicité de certains fils et autres associations de Baro à fouler le sol de la capitale de ‘’Gbérédou’’ présider des réjouissances mondaines sous les yeux impuissants des sages et autres gardiens des ‘’temples’’

La fête se tient toujours au moi de Mai, pour  cette année la fête aura lieu ce 24 mai. A Baro, se mêleront pendant un jour et une nuit. Des Guinéens de toutes ethnies, des invités des villages voisins ainsi que plusieurs touristes passionnés de tradition et de musique.

Dans la matinée, les guerriers aux torses nus armés de sabre dansant pendant plusieurs heures sous le soleil autour d’un grand baobab, au rythmes des Djembés. Puis apparait le Nié Dian qui est l’équivalent du Nyamou de la région de la forêt : un masque sur les échasses de 1,5 m de haut.

Pendant ce temps la foule se promène dans la forêt sacrée pour acheter sa couronne de ‘’kinkeleba’’ ou faire des offrandes de noix de kola ou de billets en vue de s’attirer la protection des ancêtres. Des jeunes garçons dansent sur les rythmes affectueusement appelés la danse des hommes forts : le Dundumba.

En début d’après midi une immense procession composée de tous les futurs pécheurs, munis de nasses artisanales et de filets et conduite par d’infatigables musiciens, se dirige en chantant vers la forêt sacrée.

Cette forêt est un fait composé de quelques magnifiques fromagers dont les trons immenses et plissés servent de décor pour une sarabande endiablée, soulevant une poussière qui vous empêche de voir de loin.

Vivement la restauration de l’autorité ancestrale pour la sauvegarde de notre tradition millénaire. Que des politiques et des opportunistes n’en font pas leur business. La marre, il faut le rappeler est vieille de 878 ans cette année.

Publicité
Publicité

GUINEE360 TV

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons

This message is only visible to admins:
Unable to display Facebook posts

Error: Error validating access token: The user has not authorized application 1332798716823516.
Type: OAuthException
Code: 190
Subcode: 458
Click here to Troubleshoot.
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.