Connect with us

Ouverture du congrès national de l’Union des Forces démocratiques de Guinée (UFDG)

Publié

Le

 

Prévu du 23 au 25 juillet 2015, le parti Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a officiellement ouvert son congrès le jeudi 23 juillet 2015 au palais du peuple de Conakry en présence de tous ses militants et sympathisants, et de plusieurs leaders politiques de l’opposition et de la mouvance.


Le leader de l’UFDG a annoncé les couleurs du congrès à travers son discours de circonstance. Cellou Dalein Diallo a pour l’occasion fait son bilan depuis qu’il est à la tête du parti depuis le 25 août 2009, ensuite il a décliné le projet de société de son parti pour les futures élections présidentielles prévues le 11 octobre prochain.


Dans sa communication, l’ancien premier ministre n’a pas manqué de rendre hommage aux militants et responsables de l’UFDG, qui sont emprisonnés, en exil ou tués lors des différentes marches pacifiques de l’opposition. « A tous nos militants assassinés, emprisonnés, ou en exil, victimes de l’arbitraire ; notre soutien et notre solidarité, j’adresse un salue particulier au vice président Bah Oury dont l’esprit sera présent dans notre congrès », a-t-il soutenu. Il a également affirmé qu’au cours des dix dernières années, l’histoire de l’UFDG a été marquée par des grandes douleurs par le fait que l’axe Hamdallaye-Bambéto-Cosa, a payé le plus lourd tribut des manifestations politiques avec 64 morts. « Cet axe a droit à la reconnaissance de notre parti et de notre peuple », a renchéri Cellou Dalein.


Quant à son bilan, il a expliqué que depuis qu’il est à la tête de la présidence du parti, 54 fédérations ont été installées à l’intérieur du pays, 386 sections et près de 3000 comités de base ont également vu le jour. Au plan international, le nombre de fédérations a atteint 39. « C’est cette organisation et cette force qui ont permis au candidat de l’UFDG, d’obtenir dès le premier tour 44% de suffrages valablement exprimés », a lâché le leader de l’UFDG.


Bientôt les futures élections présidentielles, pour ce faire Cellou Dalein Diallo a annoncé que son parti a un nouveau projet de société pour le peuple de Guinée. « Il faut améliorer la qualité du service public, un système de gestion axé sur les résultats sera introduit dans l’administration avec la mise en place d’une haute commission de la lutte contre la corruption, les forces de défense et de sécurité doivent devenir des corps professionnels au service exclusif de la nation et de la sauvegarde des valeurs républicaines », a déclaré le chef de fil de l’opposition. Plus loin, il soutient que l’ambition de l’UFDG est de mettre en place un programme de couverture maladie universelle avec pour objectif d’atteindre 61% de la population à l’horizon 2019.


Il a également profité de son discours pour inviter ses pairs de l’opposition à une unité d’action pour favoriser une alternance en 2015.
Il faut rappeler que des représentants des partis URD de l’honorable Soumaila Cissé du Mali et l’UPC de M. Zéphyrin Diabré du Burkina-Faso, étaient présents à ce congrès pour apporter leur solidarité au président de l’UFDG.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.