Connect with us

Les pharmacies par terre : un grave fléau qui ronge nos sociétés

Publié

Le

GUINEE360.COM – Les pharmacies par terre sont un phénomène qui gangrène nos sociétés. Nous assistons à une floraison de ce commerce illicite au vu et au su de tous. Ce métier réservé normalement aux pharmaciens est à la merci de simples petit débrouillards qui, pour revendre un médicament à un patient, se servent souvent des images taguées sur la boite, sans même mesurer la gravité de leurs actes.

Le lieu le plus illustratif pour s’en convaincre reste le grand marché de Madina dans la commune de Matam, où l’on peut voir des couloirs de plusieurs mètres bondés de containers bourrés de médicaments mis sur des étagères sans aucune norme de conservation requise à cet effet, avec des vendeurs pour la plus part illettrés. A coté de cela, il y’a des marchands ambulants qui portent ces médicaments sur la tête dans de grosses bassines pour circuler sous un soleil de plomb.

Un patient interrogé affirme que c’est la cherté des prix à la pharmacie qui fait qu’il se retourne vers ces pharmacies par terre pour acheter ses médicaments. Selon lui, avec ces derniers, il peut au moins discuter le prix et trouver un compromis avec les revendeurs.

Notre rédaction a approché l’honorable Dr Fodé Oussou Fofana, président de l’ordre des pharmaciens, pour comprendre la genèse de cette floraison de ces pharmacies par terre. Il nous a confié que la Guinée compte un peu plus de 400 sociétés grossistes de médicaments pour 12 millions d’habitants seulement, pendant qu’à coté de nous, la Côte d’Ivoire n’a que trois sociétés grossistes pour 22 millions d’habitants.  « Cela est du au directeur national  de la pharmacie et des laboratoires, Dr Kabinet Souaré, qui donne des autorisations à des commerçants qui n’ont aucune notion en pharmacie, pour vendre en gros les médicaments », a martelé Dr. Fodé Oussou.

Abordant les conséquences de ce phénomène, il souligne que si les citoyens meurent dans les rues aujourd’hui, cela est du d’une part au fait que les drogues dures qu’on ne peut pas acheter dans les pharmacies ‘sont vendues dans le marché parallèle. Selon l’honorable député, Le secteur de la santé en Guinée est tellement désordonné que des pharmaciens sont de deux catégories : « Ceux formés ici, et ceux disant venir de l’étranger, ces derniers vont au Ministère de la Santé, on leur donne une autorisation de vendre des médicaments, la conséquence de cela est que la quantité de faux médicaments vendus en Guinée est au dessus de toutes les quantités vendues dans la sous-région », martèle t-il.

Pour Dr Ousmane Bah, rencontré dans sa pharmacie à Dixxin, la cherté des prix des médicaments, ne relève pas de leur essor. « C’est au laboratoire où nous achetons les médicaments, que les prix sont fixés, c’est pas nous qui fixons les prix », a-t-il laissé entendre.

Le rôle du service des Douanes aux frontières

Colonel Pévé Touré, le chef du Service communication à la Direction Générale des Douanes, soutient que  c’est le Ministère de la Santé publique qui délivre les autorisations d’importation de produits pharmaceutiques, les services de Douanes ne contrôlent que les licences d’importation à chaque transaction, aussi si l’intéressé est autorisé à importer. « A partir du moment que tous les documents sont légaux à nos yeux au niveau des trois frontières, la douane procède au dédouanement des marchandises, c’est-à-dire que le médicament est considéré comme étant une marchandise », ajoute M. Touré.

« Du point de vue de la moralité des faux médicaments, nous n’avons aucun droit de saisir les médicaments, car notre mission se limite aux contrôles physique et documentaire », soutient le colonel.

Plus loin, il a affirmé que sur la base d’informations annonçant qu’il y a des produits suspects, les Douanes ont  récemment saisi au Km 36 plusieurs camions chargés de près de 40 tonnes de faux médicaments, qui ont été incinérés au dépôt d’ordures de Dar-Es-Salam, à Ratoma, mais après vérification au laboratoire.

Par Amadou Diallo

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.