Connect with us

Insécurité : un homme assassiné en haute banlieue de Conakry

Publié

Le

Un homme, du nom d’Alsény Keita, a été mortellement blessé par balle dans la nuit du lundi 23 mars 2015. Cet assassinat s’est produit à Dar-es-Salam, dans la commune de Ratoma, aux environs de 21h.

Selon Foula Barry, habitante de Dar-es-Salam, la victime de ce meurtre rendait service à plusieurs personnes.

« C’est chez lui qui nous puisons de l’eau et faisons le linge. Il nous aidait vraiment dans ce quartier. Quelque soit le manque d’eau à Dar-es-Salam, chez lui il n’en manque jamais. Quand tu viens avec tes habits, il te dit ce que tu paies selon la quantité de tes habits. C’est ce qu’il faisait comme travail », a-t-elle témoigné, avant de parler des circonstances dans lesquelles le meurtre a eu lieu : «C’est à 21h que quelqu’un l’a appelé au téléphone. Là où il travaille, c’est aussi là qu’il loge, il y a un couloir qui mène aux rails. Dès qu’il arrivé au couloir, celui qui l’a appelé l’a tiré sur la tête. Quand les femmes ont entendu le coup de feu, elles ont pensé que c’est le transfo qui se trouve à côté qui a pété. Quand elles sont sorties elles l’ont trouvé couché. »

Alsény Keita, originaire de Kankalabé (Dalaba) a été admis à l’hôpital. Mais il était déjà trop tard.

Cet acte, selon certains, pourrait bien être un règlement de compte.

Il laisse derrière un enfant de trois ans et une veuve en état de famille.

Publicité
Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.