Connect with us

Guinee : Une crise économique se profile |CHRONIQUES|

Publié

Le

Au regard de l’actualité économique et sociale, vu la conjoncture économique internationale, je vois une crise économique et une grogne sociale se dessiner à court terme dans notre pays.

Suité á la grève générale déclenchée le 15.02.2016, le gouvernement et le syndicat guinéen ont signé un protocol d’accord sur la gestion de la crise sociale en guinée.
Ce pacte signé par les parties prenantes est à mon sens un accord qui va à l’entrecontre des intérêts du peuple. Mais pourquoi ce mepris ?

En effet, ceux qui sont sensés aider, aimer, rassurer la population nous ont montré leur limite en ce qui concerne la protection et la sauvegarde des intérêts économiques du peuple de guinée.

Il faut noter que le syndicat a perdu la confiance du peuple malgrè les mises en garde.

Les syndicalistes et le gouvernement ont comploté contre le peuple en refusant obstinément d’attenué les souffrances du peuple.

l’intersyndicale doit comprendre que si le mot d’ordre de grève a largement été suivi par les populations, mêmes les acteurs du secteur informel, cela explique le désespoir, la misère et la précarité du peuple dans son ensemble. Et cela est un signal fort du peuple au gouvernement.

Hélas, le peuple est abandonné à lui-même sans interlocuteur fiable !

Au regard de tous ces ingrédients, le gouvernement et le syndicat doivent plus vigilants, plus attentifs aux cris du peuple, sinon le pire se profile.

Le gouvenement et ses partenaires sociaux n’ont fait que déplacer la crise au lieu de trouver une solution
fiable et durable.
Dans un pays normal, les institutions étatiques auraient déjà interpellé le gouvernement sur un certain nombre de points:
– L’Audit légal et le Compte rendu sur la gestion des compes publiques
– L’Explication detaillée de la dette de 1800 mrds GNF du trésor auprès de BCRG
– La Transparance dans le département des marchés publics
– La Raison de chute du GNF face aux devises
– Le Rapport hebdomadaire ou bi-mensuel sur les reserves de change

Qu’est ce qui empèche le gouvernement d’être plus transparent dans la gestion de la chose commune, lutter contre l’impunité ou promovoir les secteurs clé de développement.

Si Paul Kagamé ( Président Ruwandais) a pu méner le ruwanda au rang de 7è nation la mieux gérée au monde ou bien placer Kigali comme la capitale plus propre d’afrique ou la ville la plus sûre pour les expatriés, c’est parce qu’il a eu la vision, le courage et la ferme volonté politique d’entreprendre de réformes fortes, courageuses et ambitieuses pour relancer l’économie ruwandaise.
Ces reformes ont fortement contribué à la formation, à la sensibilisation et à la responsabilité des décideurs dans la gestion des biens publics et dans les décisions des dirigeants impactant la vie des populations.

La question de la modification de la constitution pour briguer un 3e mandant est un autre débat. C’est aux ruwandais d’en décider et non la communauté internationale!
En ce qui concerne la guinée, l’économie va mal. Elle va tellement mal que les dirigeants ne savent plus que faire pour adopter une vraie politique de rélance économique.
Il faut avoir le courage et l’audace de dire la vérité à nos dirigeants, de leur dire qu’ils ont échoué de soutenir le peuple, de mener la population vers le mieux-être, de faire appel aux investisseurs pour booster notre économie.
L’économie va tellement mal que les PME s’ enfoncent dans le trou et sont déjà dans la faillite, les autres acteurs économiques qui résistent encore sont dans la méfiance et l’hésitation à se lancer dans d’autres projets.
C’est cela votre rélance économique?

Malheureusement, chez nous, les proches du pouvoir n’osent pas dire la vérité à nos dirigeants au profit des intérêts personnels égoistes. La plupart d’entre eux font la démagogie et d’éloges à l’excès.

Pour finir, je souhaite que le gouvernement perçoive ses faiblesses et qu’il fasse un diagnostic profond et organise un débat national responsable pour trouver des solutions durables à nos problèmes.

Mon souhait va à l’endroit de la société civile civile de jouer pleinement son rôle en interpellant le gouvernement et les Institutions étatiques à respecter leurs engagements vis à vis du peuple.

Que Dieu bénisse la guinée et les guinéens.

Abdourahmane Sow
Analysite & Consultant Financier au Luxembourg

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.