Connect with us

Gambie: La première décision d’Adama Barrow viole la constitution

Publié

Le

Gambie: Quelques jours après son investiture à la tête du pays, est-ce un mauvais départ pour le nouvel homme fort de Banjul ? Adama Barrow a en effet pour son premier acte administratif nommé sa vice-présidente en la personne de Fatoumata Tambajang.

Ancienne ministre de la santé sous Yaya Jammeh, Fatoumata Tambajang Jalloh avait démissionné pour rejoindre la coalition de l’opposition qui remportera la présidentielle de décembre 2016. Mais ce quoi le hic dans cette nomination?

Selon la loi gambienne, le vice-président de la Gambie doit être âgé de 65 ans maximum alors que la nouvelle promue Fatoumata Tambajang est quant à elle âgée de 67 ans, ce qui donc viole la constitution gambienne.

La question que se pose les observateurs de la vie politique gambienne est maintenant de savoir est-ce que Adama Barrow reviendra sur cette nomination où s’il la maintiendra malgré la violation de la loi gambienne.

Rappelons que le président Adama Barrow qui a prêté serment à Dakar au Sénégal y est toujours et craint pour sa sécurité une fois en Gambie. « Le président  veut que les forces armées de la CEDEAO restent en Gambie jusqu’à ce que la situation générale sur le plan de la sécurité y ait été globalement rétablie » a annoncé le porte parole de Barrow.

Dans une première déclaration après sa nominaion Fatoumata Tambajang Jalloh se dit content de cette nomination « Je remercie le bon Dieu pour la confiance de Barrow. Je ne m’attendais pas à cette nomination, j’e suis une militante qui lutte pour son pays. C’est vraiment une surprise, le président Barrow m’a appelé pour me proposer le poste. Je ne pouvais qu’accepter, car nous avons travaillé ensemble dans la clarté. »

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.