Connect with us

Guinée : Alpha Condé confie la gestion des ordures à l’armée

Publié

Le

Après une vaste campagne de déclinaison de sa politique de gestion des ordures ménagères, le gouverneur de Conakry, le général Mathurin Bangoura est en phase de perdre l’une des prérogatives dévolues, depuis des décennies, aux gouverneurs de la capitale guinéenne.

Après avoir annoncé tambour battant, le lancement d’un vaste programme de gestion des ordures et de lutte contre l’insalubrité dans la ville de Conakry, à partir de mardi 23 août 2016,  un communiqué a été diffusé hier dans la nuit du lundi 22 août 2016 dans les médias, pour remettre en cause le projet du nouveau gouverneur de Conakry qui promet de gérer efficacement les ordures ménagères dans la capitale.

Selon le communiqué diffusée à la télévision et à la radio nationales, la gestion de l’insalubrité dans la capitale, ne revient plus au gouverneur de Conakry, mais plutôt à l’armée guinéenne.

Les heures du général Mathurin Bangoura sont-elles compter à la tête du gouvernorat de Conakry qu’il occupe depuis le 14 mars 2016 ? 

«  En attendant la signature du contrat avec la société de nettoyage, le président de la République, commandant en chef des forces armées nationales, instruit l’Etat major général des armées, à travers le bataillon du génie militaire, à prendre en charge à partir de cet instant, et ce jusqu’à nouvel ordre, l’assainissement de la vile de Conakry », a précisé le communiqué qui évoque une société de nettoyage non encore connue par les Guinéens.

La publication de ce communiqué de dernière minute apparait aux yeux de nombre observateurs comme un désaveu du gouverneur de Conakry par le président Alpha Condé qui n’a pas encore dévoiler les raisons de sa mise à l’écart dans la gestion de l’insalubrité de la capitale guinéenne.

Cette décision qu’on attribue au chef de l’Etat met ainsi fin au projet de mise en place d’une police verte et la relance de la police communale pour surveiller la propreté dans les différents quartiers de la capitale que Mathurin Bangoura comptait lancer officiallement mardi 23 août 2016.

« Le communiqué du président tombe un couperet pour le général Mathurin qui a pris beaucoup d’initiatives pour rendre la capitale propre. Cette décision risque d’entamer les relations entre les deux personnalités, parce que c’est une gifle que le chef de l’Etat a donnée au gouverneur qui pensait suivre le chemin de ses prédécesseurs dans la gestion des ordures à Conakry », a déclaré un analyste politique, requérant l’anonymat.

Selon d’autres sources non encore vérifiées, le président Alpha Condé aurait agi de la sorte pour prendre le devant dans la gestion des ordures ménagères de Conakry, où le gouvernorat s’apprêterait à passer des contrats juteux à une société proche du gouverneur de Conakry.

Une autre source soutient que le général Mathurin Bangoura a été écarté de la gestion de l’insalubrité de la capitale à cause d’une société dont certains actionnaires sont des proches du régime qui lorgnaient depuis des années ce secteur qui engrange chaque année plusieurs milliards de francs guinéens.

Avec ce désaveu du président et les dignitaires du régime tapis à l’ombre, cette décision va-t-elle pousser le général Mathurin Bangoura à jeter l’éponge en rendant sa démission ? En tout cas, selon un proche de l’ex-membre du CNDD, il aurait déjà réuni ses proches pour étudier la décision du chef de l’Etat, avant de prendre une décision définitive.

Avec : Conakryinfos.com

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.