Connect with us

Guinée : journalistes et policiers échangent pour améliorer leurs relations

Publié

Le

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet ‘’Appui au renforcement de la police de proximité et la dépollution pyrotechnique en Guinée’’, le partenaire technique de la Guinée dans ce projet, Coginta, a organisé du 20 au 22 juin 2016 une séance de formation en faveur de la police sur les techniques de communication interne et externe, et sur les relations police-médias. Les médias ont participé au dernier jour de la formation pour discuter des relations partenariales qu’ils doivent avoir avec la police.

Selon l’Association Coginta, le projet vise entre autres à « restaurer le lien entre la population et la police en renforçant le positionnement de cette dernière dans un Etat de droit. » D’où l’importance de la tenue de cet atelier qui a pour but d’ « améliorer des relations partenariales entre les médias  et la police en vue de promouvoir le dialogue avec la population et la culture de coproduction de sécurité.»

Dans son intervention, le formateur principal, le Dr Souleymane Bah, connu sous le nom de Souley Thiâ’nguel, a expliqué l’objectif de cette formation : « C’est de doter les cadres du ministère de la Sécurité et de la protection civile d’un certain nombre de techniques de communication. Ceci dans le souci de voir comment améliorer l’image la police au niveau des médias et dans la relation que la police peut entretenir avec les médias dans la perspective de la délivrance des messages de cette police en direction de la population. Comme vous le savez, il y a la perception d’une relation quasi conflictuelle, d’une  certaine manière, entre d’un côté les médias et de l’autre la police. Comment faire en sorte de dédramatiser cette relation pour qu’elle puisse être une relation partenariale ? Je crois c’est là l’essentiel et le nœud  de ce que nous avons abordé au cours de cette séance.»

Alimou Sow, chargé de communication de la Délégation de l’Union européenne en Guinée, et représentant le chef de la mission de cette institution, a rappelé les liens existant entre médias et police : « Le couple Police-médias offre une relation complexe mais nécessaire. La police est une source d’informations de premier ordre pour les médias, tandis que ces derniers constituent des vecteurs de transmission des messages de la police. Le feu de cette confiance doit être constamment nourri. »

Parlant de l’appui de l’Union européenne dans la mise en place de la police de proximité, M. Sow souligne : « Cet atelier s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’appui au renforcement de la police de proximité et à la dépollution pyrotechnique financé par notre institution à hauteur de 3.9 millions d’euros. C’est la deuxième phase de l’appui de l’Union européenne à la mise en place de la police de proximité, autour de trois axes d’intervention dans les quartiers de Matoto, Dabompa et Sonfonia : réconciliation de la population avec la police ; professionnalisation des commissariats pilotes et appui institutionnel. »

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.