Connect with us

Guinée: un journaliste condamné à Kankan

Publié

Le

Le journaliste Bouya Kebé de la radio Milo FM de Kankan a été condamné par le tribunal de première instance de Kankan à une amende d’un million (1.000.000) de francs guinéens pour complicité d’outrage au chef de l’État.

Le jugement s’est tenu mercredi 22 juin 2016 à Kankan. Le principal accusé Napo, selon le procureur, est quant à lui condamné à un an de prison ferme pour outrage au chef de l’État.

Retour sur les faits

Ça remonte à début juin. Alors que les débats étaient houleux sur le discours d’Alpha  qualifiant de  »malhonnêtes » les cadres malinkés. S’en est suivie la réplique de certains cadres de cette ethnie dont ente autre Ousmane Kaba, Mamadi Diawara…

Les sages de la ville avaient alors interdit toute émission radio interactive sur ce sujet. Cela afin d’éviter des débordements. L’émission « On en parle » de la radio Milo FM accusée être proche de l’opposition continuait tout de même à être réalisée.

C’est ainsi qu’un auditeur, appelé Napo, a, en premier lieu, qualifié Alpha Condé d’ « ingrat » en rappelant le passé de son père militant du RPG au moment où Conté était au pouvoir. L’auditeur a ensuite enchaîné: « Quand Alpha Condé était en France, il passait tout son temps dans les maquis ».

C’est sans doute cette phrase qui est jugée outrageuse par le parquet du tribunal de première instance de Kankan. L’intégralité audio a ensuite été transmise au procureur par une radio concurrente. Le procureur a immédiatement convoqué l’animateur Bouya Kebé pour l’entendre d’abord à huis clos.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.