Connect with us

Guinée : Polémique autour des délégations spéciales, le médiateur de la République tranche

Publié

Le

L’opposition républicaine vient d’avoir du soutien implicite sur la légalité des délégations spéciales. Le général Facinet Touré, le médiateur de la République a donné raison à tous ceux qui pensent les délégations spéciales sont ‘’illégales’’ et ‘’illégitimes’’. C’était lors de l’émission Œil du Lynx de Lynx FM, le mercredi 22 avril 2015.

«Ces délégués qui sont là, désignés par le pouvoir, qu’ils soient proches du pouvoir ou pas, n’ont pas leur raison d’être. Ils sont dans une situation illégale. Ils sont illégaux. Ce n’est pas normal que pour une démocratie en construction qu’on commence par cette base là. C’est-à-dire il y a des règles de jeu. Il faut que tout le monde accepte les règles du jeu.

Aujourd’hui, même si ces délégués  ne sont pas proches du pouvoir, mais vous et moi, et n’importe qui, dirons, puisqu’ils sont désignés par le pouvoir, qu’ils seront à la faveur du pouvoir. Et ils ne vont pas en tout cas…, ils vont tripatouiller les élections. Chacun pense comme ça et c’est normal. Ils sont illégaux. Ils ne doivent pas être là. Voilà ce que moi, je peux dire.

Et si un citoyen ou des citoyens de ces communes là venaient me trouver pour se plaindre, je vous assure que c’est ce que je dirais. Ils n’ont plus leur raison d’être. Quand on est délégué c’est pour six mois. Quand les six mois passent c’est finit.»

Jeudi 23 avril, l’opposition compte manifester pour exiger la tenue des élections communales et communautaires pour remplacer les délégations spéciales mises en place par le pouvoir depuis 2011. L’opposition conteste la légalité de ces délégations spéciales dont le mandat fixé par le code des collectivités (six mois) est échu.

Guinee360 – Actualité Guinée Conakry

Publicité
Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.