Connect with us

Guinée: après les critiques des avocats de l’UFDG, Gabriel Diawara réplique

Publié

Le

Le collectif des avocats de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) ont accusé le commandant du PM3, le colonel Tamba Gabriel Diawara, de l’avoir empêché de s’entretenir avec ses clients.  Dans un entretien qu’il a accordé à Médiaguinée, le colonel Gabriel a réagi.

« […] Là où il y a eu mort d’homme, a-t-il dit, là où le corps a été retrouvé, les gens qui étaient à côté chargés de sécuriser les lieux, on était obligé de les appeler pour qu’ils nous donnent leurs versions des faits. C’est ce qui a été fait. Et nous avons compris que cela n’était pas suffisant et qu’il fallait aller sur le terrain pour aller procéder à la reconstitution des faits. On en a parlé au procureur qui a donné son avis et on était du même avis que les avocats. C’est-à-dire Me Béa en l’occurrence et sa suite. Ils étaient tous là et tout s’est passé devant eux. […] Je veux voir ces gens là en face de moi et qu’ils me disent mon colonel, c’est ce qui s’est passé. La procédure a été respectée, eux-mêmes ont été respectés et satisfaits. Si aujourd’hui ils n’ont pas d’arguments, ils n’ont pas de preuves, aujourd’hui ils n’ont pas autres choses à faire sauf de se focaliser sur ma personne et sur la personne du Haut Commandant de la Gendarmerie qui n’est pas un membre de la commission, qui n’est pas le destinataire des procès verbaux. »

Le collectif des avocats a fait savoir que les enquêtes ont été retirées des mains du colonel Balla Samoura, Directeur de la gendarmerie régionale de Conakry pour les transmettre au colonel Gabriel, qui, selon ces avocats, est l’homme de la situation.

Sur cette affaire aussi, le principal accusé explique : « Ils disent que le dossier a été retiré des mains du Colonel Balla Samoura. Dans une situation, quand on n’a pas les éléments d’informations et d’explications, il faut poser des questions. Le Colonel Balla Samoura est le Commandant de la région de la Gendarmerie de Conakry. Il ne peut pas être un directeur d’enquête. Il ne peut pas piloter cette enquête. Sa fonction ne lui donne pas de piloter cette enquête. L’enquête m’a été donnée de plein droit. Je suis le Directeur des investigations et je couvre tout le territoire national. Pour l’information du public, c’est la brigade de recherche de Kipé qui est sur le dossier, on a seulement renforcé l’équipe d’enquêteurs. C’est ainsi que j’ai pris la direction de l’enquête. Il y a quoi de mauvais en cela ? Je m’inscris en faux pour dire que le Colonel Balla Samoura n’a jamais eu l’enquête en main. Il couvre les unités de la région de Conakry, mais il ne pilote pas une enquête. Il peut être Directeur opérationnel, il peut fournir des moyens et la sécurisation des scènes de crime. Mais dire qu’il peut être un Directeur des enquêtes, je dirai non et je m’inscris en faux. L’enquête m’a été donnée et je l’ai menée professionnellement. Ceux qui sont en train de me diffamer et d’intoxiquer la population pour changer la mentalité des gens se trompent. »

Publicité
2 Commentaires

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.