Connect with us

Guinée : Le journaliste Abdourahmane Diallo, Candidat pour la Mairie de Matoto

Publié

Le

Guinée: Depuis la signature de l’accord du 12 octobre dernier, des candidatures indépendantes sont annoncées. Après Domani DORE, Elie KAMANO, c’est le tour de notre confrère Abdourahmane Diallo d’annoncer sa candidature. Il veut être le futur maire de MATOTO.

Nul ne peut se déclarer candidat à une élection sans un projet de société estime Abdourahmane Diallo. C’est pourquoi il accorde une importance capitale à ces élections communales ‘’ ma première motivation c’est justement contribuer d’abord au développement, contribuer au débat citoyen car la participation citoyenne à la base est très importante. Faire en sorte que nos priorités soient pris en compte par nos gouvernants locaux, que la gouvernance locale soit plus efficiente, qu’elle puisse permettre de changer les choses et d’amorcer un vrai développement….’’   

Se porter candidat aux élections communales n’est pas un jeu, rappelle ce journaliste ‘’ la candidature aux élections communales est une affaire sérieuse. C’est une affaire de personnes qui connaissent les textes de lois, qui les maîtrisent et qui ont des compétences pour conduire des dossiers et pour exécuter des programmes…’’

On a un programme qui est développé en cinq axes majeurs

Abdourahmane Diallo a déjà entamé l’établissement d’un programme pour la commune de Matoto. Il a dévoilé ses priorités « On a un programme qui est développé en cinq axes majeurs, d’abord la réforme de l’administration communale et l’amélioration du cadre de vie, comment est-ce qu’on fait pour que dans nos  communes les populations puissent vivre dans un environnement sain. Nous avons la création d’emploi, nous avons également l’éducation qui est très importante  et ensuite nous avons la sante et la sécurité. Il faut, avec les services de l’Etat, qu’on puisse permettre de sécuriser les citoyens et leurs biens…’’  

Il n’entend dévoiler sa stratégie mais il est temps dit-il de se focaliser sur le développement  » C’est une stratégie qui est interne à mon équipe et aux gens avec lesquels je travaille. Je ne minimise aucun candidat, chacun a sa chance et je ne ferai pas de commentaires sur mes adversaires. Je dirai tout simplement que ces communales-là vont être un espace de débats et d’échanges. Il faut imposer un nouvel agenda haut politique, qu’ils acceptent qu’on discute de vraies questions de développement…’’

Les candidatures indépendantes ont déjà pris une longueur d’avance sur les politiques. Comme pour dire que cette année le terrain électoral appartient à tout le monde.

Publicité
1 Commentaire

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.