Connect with us

Guinée: Journée internationale de la forêt «un constat amer »

Publié

Le

Guinée: À l’occasion de la journée internationale de la forêt instituée dans les années ‘’70’’ par l’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et célébrée chaque 21 mars, les environnementalistes pleurent suite aux multiples agissements et  l’action de l’homme  sur la nature,  la faune et la flore. Dans les 162 forêts distinguées en Guinée, les 26 ont disparu complètement et les autres menacées sérieusement. Cette année, cette journée est placée sous le thème ‘’Forêt et énergie’’.

Ibrahima Diallo est environnementaliste, il déplore les effets pervers de l’homme sur notre environnement: «La forêt a multiples fonctions et plusieurs atouts. Aujourd’hui dans notre pays, l’environnement est menacé et la pollution de l’environnement se fait quotidiennement et c’est grave pour notre santé, notre existence même dépend de la forêt. Quelque part, cela est à l’agglomération et à l’urbanisation. »

L’implication des communautés riveraines et des autorités

Poursuivant, Ibrahima plaide et exhorte les  autorités à entreprendre des mesures pour protéger  les forêts denses, les mangroves. Et pour réussir le pari, il faut «l’implication des communautés riveraines, la forêt est d’abord communautaire. Procéder à la formation des communautés à la base et non à la formation des militaires. »

À signaler que même les forêts inscrites au patrimoine de l’UNESCO sont totalement envahies, c’est-à-dire les forêts de Ziama et de Gouécké dans la région forestière.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.