Connect with us

Kédougou : 5 personnes meurent carbonisés dans un accident

Publié

Le

La route a encore fait parler d’elle, un camion en provenance d’un dioura prés de Sayansoutou est entré en collision avec la voiture du chef de service régional de FHI\Sida 360.  Pour rappel le véhicule en provenance de Sayensoutou roulait sur une route bitumée  à vive allure lorsque le camion est venu le heurter marcher sur le véhicule vers 15h ce Samedi 21 Mars 2015.

Le camion avait à son bord du sable qui contiendrait du métal précieux. Le choc plus que violent a causé  ainsi la brulure du véhicule qui avait  à  bord cinq personnes qui sont mortes calcinées par les flammes. Alertés les hommes en bleu  et les soldats du feu sont partis pour faire le constat et les corps sont acheminés au district sanitaire de Kédougou ou ils sont identifiés. Il s’agit de monsieur Toumany Sidibé chauffeur de son état du service régional de FHI 360/Sida, de docteur Aboubacar Fall chirurgien dentiste, de madame Diarra née Mariama Touré sage-femme d’état, coordonnatrice de la santé de la reproduction, Elodie Caroline Manga infirmière-responsable de la surveillance épidémiologique  et de l’assistant social monsieur  Amady Korka Diop tous du centre de santé  de Saraya. Ils étaient partis en supervision à  Sayensoutou dans le cadre d’une stratégie avancée. Il faut rappeler la compagnie minière Africa Gold exerce une exploitation semi-industrielle de l’or dans la zone. « La société Africa Gold serait à son quatrième accident soldé par des pertes en vies humaines au nombre de huit (8) personnes ». Les corps sans vie sont déposés à la morgue de Kédougou.

Pour des règles établies par celle-ci les conducteurs de ces camions sont tenus de faire cette distance à l’espace d’un temps record. La même société a heurté l’ambulance du district sanitaire de Saraya qui évacuait un malade. Depuis que la société Africa Gold s’est installée dans la zone, elle a causé la mort de huit personnes sur le même lieu.. Une forte délégation sous la conduite du gouverneur de région monsieur William Mane accompagné de deux adjoints et monsieur Papa Demba Diallo préfet du département de Kédougou était venue s’enquérir de la situation et voir comment acheminer les corps sans vie a leurs familles respectives.

Force est de constater qu’il devient impératif de faire des routes de qualité qui réduiraient  les accidents mortels de la route dans les zones rurales plus exactement dans les villages de Kédougou. Quant on sait que  la quasi-totalité des routes de Kédougou sont bitumées ou  latéritiques.

ABDOULAYE BARRO DE SUDESTINFO

Publicité
Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.