Connect with us

Guinée : La CENI alloue 300 millions gnf à chaque candidat en lice

Publié

Le

 

Guinée-Conakry : La subvention qu’alloue la Commission électorale à chaque candidat engagé à la course présidentielle est enfin disponible, en croire l’institution. Chacun des huit partis politiques doit toucher une enveloppe de 300 millions gnf.

Le Président de la CENI et le DAAF sont prêts à le signer dès que vous donnez le nom de celui qui doit le toucher. On avait dit d’attendre le lundi 21 septembre, mais le Président de la CENI vient de me dire que le chèque est prêt à être livré » affirme El Hadj Ibrahima Kalil Keita, commissaire de la CENI, président de  Comité inter-partis (CIP).

Au nom de la CENI, El Hadj Ibrahima Kalil Keita a invité les partis candidats à bien choisir leurs représentants dans les bureaux de vote et à suivre correctement le scrutin en toute responsabilité.

Ensemble, travaillons de manière à réduire ou même à annuler les bulletins nuls en évitant l’annulation inadmissible des procès-verbaux des bureaux de vote par les Commissions administratives de centralisation des votes (CACV). Chaque représentant de candidat au niveau des bureaux de vote recevra une fiche des résultats en application du dernier alinéa de l’article 84 du Code électoral. Il reviendra à chacun de nous le devoir de sécuriser le suffrage obtenu par chaque candidat, car personne n’a le droit de le falsifier sous peine de porter atteinte à l’article 85 dernier alinéa du Code électoral et s’exposer à des sanctions (article 206 du code électoral). C’est par la participation de tous et le respect de la loi par tous que nous garantirons ensemble la transparence et la crédibilité de notre élection », a conclu le président du CIP, El Hadj Ibrahima Keita.

Les commissaires membres du CIP ont présenté le niveau d’exécution des tâches inscrites dans le chronogramme de la CENI, notamment le niveau d’impression des cartes d’électeur, la formation des membres des commissions administratives de distribution des cartes d’électeur, la distribution des cartes d’électeur, la procédure de remontée des PV des bureaux de vote, etc…

Le premier tour du scrutin présidentiel  est prévu ce 11 octobre 2015. La campagne électorale qui a déjà commencé connait ses premiers couacs.

Des affrontements ont été signalés ce weekend à Koundara entre partisans de l’opposition et ceux du pouvoir.

Un des tenors de l’opposition, Sydia Touré, a dit avoir été empêché de tenir son meeting dans la salle Hochi min dans la ville de Kankan supposé fief du parti au pouvoir.

Source : Guineetime

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.