Connect with us

Guinée : la loi sur le maintien d’ordre a-t-elle permis l’arrestation du capitaine Kaly Diallo ?

Publié

Le

Thierno Hamidou Diallo, militant de l’UFDG, a été tué mardi 16 août par balle. Le présumé meurtrier, capitaine Kaly Diallo, a été identifié et arrêté. Qu’est-ce qui a permis cette arrestation ?

La loi sur le maintien d’ordre votée à l’absence des députés de l’opposition, pourrait bien être à l’origine de cette arrestation.

Le président du groupe parlementaire, RPG Arc-en-ciel, Amadou Damaro Camara, a expliqué samedi 20 août 2016, à l’occasion de l’assemblée générale de son parti, ce qui a permis de mettre main sur Kaly Diallo.

« A un moment donné, il a été dit que l’Assemblée nationale a voté une loi pour autoriser les forces de l’ordre de tirer à bout portant sur les manifestants. La loi qui a été votée, c’est cette loi qui nous a permis aujourd’hui d’identifier le présumé auteur du coup de feu de la dernière marche. Quand il y a une manifestation, d’abord on doit savoir la nature de la manifestation. Ensuite,  qui est autorisé à appeler les forces de l’ordre : Est-ce le chef de quartier ou le sous-préfet ou encore le maire ? Quand les forces de l’ordre viennent sur le terrain, qui doit porter l’arme ? Qui doit porter les matraques, des gourdins ou encore des couteaux. Après les manifs, quels sont ceux qui doivent dresser les rapports et à quel moment ? Ce sont ces lois qui ont été votées à l’Assemblée nationale. Et, c’est pourquoi, quand il y a eu mort d’homme, aussitôt le présumé auteur a été identifié

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.