Connect with us

Axe Hamdallaye-Cosa : des blessés par balles, des conduites d’eau coupées

Publié

Le

Les forces de l’ordre n’ont pas manqué à leur habitude, le lundi 20 avril lors de la marche de l’opposition républicaine. Si cette manifestation a été considérée comme étant la moins violente par rapport aux deux autres qui ont eu lieu il y a une semaine, de nouveaux actes ont été commis.

Selon des témoins, les forces de l’ordre auraient coupé des conduites aux quartiers de l’axe Hamdallaye-Cosa. C’était une façon pour ces forces de l’ordre de punir les habitants de cet axe, taxés à tort ou à raison d’appartenir à l’opposition. Et comme si appartenir à une opposition serait quelque chose d’anormale.

Lors de cette marche, des gendarmes ont tiré à bout portant sur Ibrahima Bah quand celui-ci s’est opposé à ces forces de l’ordre qui voulaient vandaliser sa boutique.

Ibrahima Bah qui est actuellement dans lit d’hôpital à Donka, attend une opération pour extraire la balle de sa cuisse.

Ces actes commis par les forces de l’ordre restent impunis, alors que les manifestants, eux, sont condamnés par la justice guinéenne.

Publicité
Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.