Connect with us

Assassinats « ciblés » à Conakry: Les femmes de l’opposition fustigent l’inertie du gouvernement

Publié

Le

En marge de leur sit-in avorté, les femmes de l’opposition républicaine ont tenu une réunion à Dixinn. Elles ont dénoncé l’insouciance des autorités face à la répression sanglante des manifestations et en ont appelé le chef de l’Etat à faire cesser les tueries.

 

 

 

Selon la députée Fatoumata Binta Diallo, le sit-in n’a pas eu lieu parce qu’il y a eu un important dispositif sécuritaire déployé à l’entrée du centre ville de Kaloum: «Nous sommes parties en ville et nous avons vu l’arsenal qui a été déployé au niveau de toutes les routes. Tous les policiers et les gendarmes sont sortis pour nous barrer le chemin à Kaloum. Pourquoi autant d’acharnement, de mépris contre les femmes? A longueur de journée, on ne fait que tuer nos maris, nos fils, nos mamans. Mme Bah Mariam, tuée tout dernièrement, est la première victime des femmes de l’opposition. C’est le cri d’une mère assoiffée de justice, fatiguée de l’injustice dans notre pays».

La députée fustige l’attitude des autorités dans la gestion des manifestations. «Les femmes sont sorties à Sékhoutouréya. Elles ont insulté, chanté et dansé. Les forces de l’ordre étaient en train de les calmer. Mais pourquoi, nous autres, quand nous sortons, on nous tue. Une femme n’est pas égale à une femme ou bien nous, nous ne sommes pas des guinéennes. La Guinée appartient à tout le monde et personne ne peut nous chasser d’ici. Mes sœurs et mamans, je vous demande de ne pas vous décourager, continuons le combat. Seul Dieu peut décider de la vie ou de la mort d’une personne. Si on te tue aujourd’hui, on ne te mettra pas dans l’enfer», a-t-elle souligné, tout en exhortant les femmes de Kaloum de se joindre au combat.

L’appel à Alpha Condé

Pour Mme Baldé Hadja Salimatou, du Comité national des femmes de l’Ufdg, le sit-in des femmes de l’opposition était une occasion pour elles de se faire entendre auprès du ministre de la Justice. «C’était pour aller exprimer notre ras-le-bol et dire au ministre de la Justice qu’on arrête de tuer nos enfants, de massacrer les jeunes de l’Axe. Si M. Alpha Condé est au pouvoir, l’Axe a beaucoup joué au temps de Ba Mamadou que son âme repose en paix. La Guinée est une famille. Et je pense que quand il y a une faute, le travail des forces de l’ordre c’est d’essayer d’arrêter les personnes, faire des enquêtes et condamner les coupables. Il y a eu trop des tueries et la dernière fois c’est une femme qui a été atteinte par balle. Elle avait 6 enfants dont le dernier a juste 6 mois», a-t-elle déploré.

L’opposante invite le chef de l’Etat d’intervenir pour arrêter ces massacres: «Au moment où les parents peuvent espérer manger le fruit de leurs enfants c’est à ce moment qu’on les abat à fleur de l’âge. Il y a trop des morts, il faut qu’on arrête de massacrer les enfants. Nous demandons humblement au Pr Alpha Condé de faire arrêter les tueries et de poursuivre les coupables, les condamner au prix de leurs forfaitures».

Femmes de Guinée, levez-vous!

A ceux qui critiquent la stratégie de l’opposition, Hadja Halimatou Dalein Diallo répond: «Les gens disent souvent que l’opposition n’a pas des stratégies alors, qu’est-ce que vous voulez qu’on fasse? Quand il y a dialogue, les accords ne sont pas respectés et quand tu veux les rencontrer, ils te barrent la route. Qu’est-ce que tu dois faire dans ce cas? Femmes de Guinée, levez-vous et sortez la Guinée de ce trou. Trop c’est trop et on ne reculera pas. On est fatigué de se faire tuer, violer. Il y a une fille de moins de 20 ans qui a été violée dans une des gendarmeries. Elle est à la sureté aujourd’hui. Tout le monde se demande pourquoi nous sommes dans la rue c’est parce que nous n’avons pas d’autres recours. Sinon, le ministre de la Justice est là pour tout le monde. Si nous devons le rencontrer, il devait se mettre à disposition et nous écouter. Si on ne nous écoute pas, on n’est obligé d’aller dans la rue pour nous faire écouter».

Les opposantes ont promis d’envoyer des courriers en bonne et due forme aux autorités pour tenir un autre sit-in dans les prochains jours à Kaloum.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.