Connect with us

Guinée : « Cellou reste fortement suspecté dans le meurtre de Mohamed Koula », dixit Mohamed Tall

Publié

Le

Le ministre de l’Elevage et de la production animale, Mohamed Tall, ancien porte-parole de Sidya Touré, a accusé l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) d’instauré une culture de violence dans la vie politique guinéenne.

La déclaration de Cellou Dalein Diallo samedi sur la programmation des manifestations a fait des mécontents au niveau du gouvernement guinéen, en l’occurrence Mohamed Tall, ministre de l’Elevage et de la production animale.

«L’UFDG a malheureusement instauré dans la vie politique de notre pays une culture de violence. L’UFDG est un parti qui aurait pu se faire respecter, qui aurait pu prétendre à de grandes choses mais malheureusement, on ne comprend pas le sens du combat politique de son leader», a déclaré l’ancien chef de cabinet et porte-parole de Sidya Touré, à nos confrères de guinéenews

Suite à la crise qui secoue l’UFDG, le journaliste Mohamed Diallo a été tué le 5 février 2016 lorsque Bah Oury, exclu du parti la veille, s’était rendu au siège dudit parti.

Pour Mohamed Tall, Cellou devait s’occuper de cette affaire au lieu de se lancer dans des organisations de manifestations : «La dernière fois que Cellou Dalein a fait parler de lui, c’était à l’occasion de l’assassinat du jeune journaliste Mohamed Koula Diallo. Aujourd’hui, à sa place, je serais davantage préoccupé par la recherche des vrais coupables de ce crime, car, quoi qu’on dise, Cellou reste le premier responsable du parti. C’est à ce titre d’ailleurs, qu’il reste pour le moment fortement suspecté d’être impliqué dans cet assassinat

Publicité
1 Commentaire

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.