Connect with us

Guinée: D’une promesse de mariage à une affaire d’escroquerie à Conakry

Publié

Le

Guinée: Venu d’Italie où il réside officiellement, un dénommé Cali Kataldo est poursuivi présentement par la justice pour escroquerie en mariage et abus de confiance. Cali Kataldo aurait a promis à la jeune marchande, Mariama Touré de l’épouser, d’après les explications de cette dernière.

Pour avoir la main de la fille qui avait la promesse d’un autre homme, Cali Kataldo passe par ses proches et les religieux, dit-on. Et dans la foulée, le mariage religieux est célébré. Mais pour des raisons que personne ne sait, il ne pose pas sa signature sur l’acte de mariage.

Après les cérémonies religieuses, d’après la jeune marchande, Cali Kataldo promet de lui acheter une maison. Mais n’ayant plus d’argent sur lui, il lui demande de lui prêter 100 millions de francs guinéens pour avancer le prix de la maison fixé à 400 millions.

Toujours selon les explications de Mariama aujourd’hui déboussolée, c’est elle-même qui ira verser l’argent chez le notaire. Mais au lieu que le reçu soit établi à son nom, le notaire lui apprend que son « mari » veut que soit porté son nom et que se soit aussi le cas sur l’acte de vente.

Avec l’amour qu’il avait pour Kataldo et la confiance qu’il avait en lui, témoigne Mariama, elle dit n’avoir pas trouvé d’objection. A son fort étonnement, cependant, Kataldo pour qui elle a tout fait pendant son séjour en Guinée, va rompre tout avec elle, dès son retour en Italie.

Ce n’est que le début d’un cauchemar que ne pourrait jamais oublier Mariama Touré. Revenu en Guinée, Cali Kataldo ira jusqu’à choisir parmi les proches de Mariama Touré, une autre fille à qui il se lie pour le meilleur et pour le pire. D’où la plainte de la jeune marchande.

Déboutée en première instance par le tribunal de Mafanco, faute de preuve contre Cali Kataldo qui, elle en est persuadé, a usé de manœuvres frauduleuses pour lui escroquer sa fortune, la jeune marchande qui promet de se battre jusqu’au bout, a interjeté appel.

Devant la cour d’appel de Conakry où se déroulent présentement les débats en l’absence de Cali Kataldo reparti en Italie, les avocats de Mariama demande la condamnation du présumé escroc au payement des cents millions et 400 cents millions de dommages-intérêts.

Egalement convaincu de la culpabilité de Cali Kataldo dans cette affaire, le représentant du ministère public a demandé à la cour d’infirmer la première décision dans toutes ses dispositions et condamner Cali Kataldo conformément à la demande de la partie civile.
Prochaine audience, le lundi 06 février 2017.
#Lexpressguinee

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.