Connect with us

Gambie: Départ de Yaya Jammeh, aurait-il choisi Conakry comme destination ?

Publié

Le

Gambie: Le président gambien sortant, Yaya Jammeh a accepté de quitter le pouvoir. Il aurait choisi Conakry comme terre d’asile politique.

Les diplomaties guinéenne et mauritanienne viennent de remporter une grande victoire grâce à l’implication personnelle des présidents Alpha Condé et Ould Abdel Aziz , qui avaient toujours choisi l’option diplomatique pour convaincre Yaya Jammeh d’abandonner le pouvoir qu’il a perdu lors de la dernière élection présidentielle.

Avant l’arrivée d’Alpha Condé à Banjul ce vendredi 20 janvier 2017, Tibou Kamara (qui est le beau-frère de l’épouse de Yaya Jammeh) s’y est rendu la veille dans le but de convaincre Yahya.

Yaya Jammeh accepte de quitter le pouvoir

A l’issue d’une longue journée de médiation avec les chefs d’Etats mauritanien et guinéen ce vendredi, le président sortant de Gambie a finalement déclaré lors d’une allocution à la télévision nationale, en pleine nuit ce 21 janvier 2017, qu’il acceptait de quitter le pouvoir.

« Je crois en l’importance du dialogue et en la capacité des Africains à résoudre eux même les défis de la démocratie. C’est pourquoi j’ai décidé aujourd’hui de quitter la direction de cette grande nation », a déclaré le président sortant. Dans une allocution à la télévision nationale, Yahya Jammeh a dit qu’il voulait « préserver la vie de ses concitoyens » et qu’il refusait qu’une « seule goutte de sang soit versée ».

« J’ai une immense gratitude pour tous les Gambiens qui m’ont soutenu pendant 22 ans pour construire une Gambie moderne », a-t-il déclaré, assurant que sa décision « n’a pas été dictée par quoi que ce soit d’autre que l’intérêt suprême du peuple gambien et de notre cher pays ». Et de conclure : « Je me soumets uniquement au jugement de Dieu le tout puissant. Je vous remercie tous et que dieu continue de bénir notre patrie. »

De plus en plus isolé, lâché par sa propre armée et puis sous la pression des troupes de la Cédéao, qui menaçait d’une intervention militaire, Yahya Jammeh a fini par céder et par accepter une résolution diplomatique de la crise en Gambie.

Ce vendredi, les présidents mauritanien et guinéen ont passé toute la journée à négocier avec Yahya Jammeh pour qu’il laisse son siège au nouveau président élu, Adama Barrow. Une médiation de la dernière chance qui a donc, finalement, porté ses fruits.

Pour l’instant on ne connaît pas le contenu de l’accord qui a été conclu, ni quel est le pays qui offrira l’asile à Yahya Jammeh. La condition sur laquelle les pays de la Cédéao ne voulaient pas céder était qu’il quitte la Gambie. Un départ qui devrait avoir lieu très prochainement.

Avec #RFI

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.