Connect with us

Le Horoya AC corrige l’Ashanti GB de Siguiri

Publié

Le

Il était 16h30 au stade du 28 Septembre, quand l’arbitre central Baba Léno donna le coup d’envoi de la 3e journée du Championnat national de Ligue 1 pro. La rencontre qui opposait le champion en titre le Horoya Athlétic Club de Conakry et l’Ashanti Gold de Siguiri, le samedi 19 décembre, a montré à sa façon des actions palpitantes et surtout des joueurs décidés à rentrer avec les 3 points de la victoire.

La première période du match a été sans doute dominée par le Horoya vêtu de rouge et blanc. Dès la 5ème minute de jeu, l’attaquant Tahisiméon Oscar remue les filets, sur une frappe dans la surface de réparation qui ne laisse aucune chance au portier de l’Ashanty.

Dès lors, on sentit un engagement de l’équipe visiteuse à vouloir réduire le score, mais toutes ses tentatives ont été bloquées dans leur exécution par une défense très regroupée et sereine des rouges et blancs.

A la 18ème minute Ocansey Mandela déborde sur le coté droit, et centre pour son attaquant Tahisiméon, qui inscrit son doublé. Commença alors une succession d’action de buts non concrétisées par le même Oscar d’’abord à la 20ème et à la 31ème minute de jeu.

Le Horoya tenait les rênes de cette première mi-temps, même si à la 35ème minute, l’ashanti a failli réduire le score. Cette action renvoya les deux équipes au vestiaire, sur le score de 2 buts à 0 pour les champions en titre.

A la reprise, ce sont toujours les rouge et blanc qui se montrent dangereux. Dès la 5ème minute, Mandela après un long contrôle de la balle se retrouve face au gardien de l’Ashanti qui stoppa nette sa frappe. Survint dès lors, le premier changement des visiteurs Dodja Abdoul Fatawou remplace Camara Aboubacar.

Mais ce changement n’ébranlera pas la domination du Horoya, à la 58ème minute, Ocansey Mandela contrôle et passe le ballon à Tahisiméon Oscar qui le redonne à Dipitaebélé Francis qui frappe mais Sylla Lansana Fatou était encore là pour stopper le ballon.

Suite à un relâchement du Horoya, l’équipe de Siguiri a failli réduire le score sur une frappe non cadrée. A la 66ème minute, Djodi Richard remplace Dipitaebele francis.

Le Horoya tuera le match avec deux buts consécutifs, d’abord à la 68ème minute, Ocansey Mandela aggrave le score en inscrivant le 3ème but de son équipe, comme pour dire à l’Ashanti que leur sort est scellé, ensuite à la 72ème, Haba Boniface enfonce le clou en marquant de la tête suite à un corner.

Les jaunes et noir ont tenté le tout pour remonter les quatre buts mais le Horoya restait inflexible sur sa position jusqu’à 73ème minute, l’Ashanti Gold obtient un pénalty, qui sera transformé par Magassouba Moussa.

Malgré quelques actions de buts non concrétisés, les trois cartons jaunes pris par l’ashanti contre un pour le Horoya, les deux équipes se sont séparées sur le score de quatre buts à un en faveur des poulains d’Antonio Souaré.

Parallèlement le Gangan FC a dominé le Satellite FC sur le stade annexe du 28 septembre, 3 buts à 2.

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité

GUINEE360 TV

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.