Connect with us

Guinée: Transair, la compagnie Sénégalaise low cost arrive à Conakry

Publié

Le

Après Bissau et Praia, Transair a ajouté officiellement Conakry à sa desserte à l’international. Désormais, cette compagnie reliera Dakar à la capitale guinéenne trois fois par semaine.

 

La compagnie aérienne low cost de droit Sénégalais, Transair, a effectué, samedi, son vol inaugural Dakar-Conakry-Dakar. Au bout d’une heure dix minutes de vol, l’embrayeur 145 qui avait quitté l’aéroport international Léopold Sédar Senghor de Dakar s’est posé sur le tarmac de l’aéroport de Conakry Gbessia. Comme au décollage, le ciel était orageux à l’atterrissage et au sol, le crachin était aussi au rendez-vous. « C’est un bon signe », laisse entendre une voix dans l’aéronef. Un à un, la cinquantaine de passagers descendent de l’avion. Le personnel au sol est ravi d’accueillir ce vol inaugural reliant les capitales des deux pays liés par la géographie et l’histoire et disposant, chacun, une importante diaspora chez le voisin.

La délégation de Transair est accueillie au salon d’honneur par le ministre d’Etat, ministre du Tourisme guinéen, Thierno Ousmane Diallo et l’ambassadeur du Sénégal en Guinée, Anna Sémou Faye. M. Diallo a salué cette heureuse initiative qui vise à rapprocher davantage les deux peuples. « La Guinée, c’est chez vous », a lancé le ministre d’Etat. Il a souligné l’importance de baisser les prix des billets afin de permettre à un plus grand nombre de personnes d’emprunter ce mode de transport et à certains de visiter la République de Guinée et ainsi booster le tourisme guinéen. « L’offre ne suit pas toujours la demande », a soutenu El Hadj Mamadou Dia, le directeur de cabinet du ministère guinéen des Transports. Tout en souhaitant la bienvenue à Transair, il a dit son espoir de voir d’autres compagnies desservir Conakry puisque « le potentiel est là ».

Au nom de l’Etat, l’ambassadeur du Sénégal en République de Guinée, Anna Sémou Faye, a remercié les autorités de ce pays qui ont « accéléré les procédures pour l’ouverture de la ligne ». Elle a exprimé sa fierté d’être à cette cérémonie de lancement de la ligne Dakar-Conakry-Dakar qui va sans doute « encourager les activités socioéconomiques ». « Cette ligne, a-t-elle dit, va faciliter les déplacements et contribuer au développement de nos pays ». Elle s’est réjouie de l’implication du secteur privé qui s’emploie à accompagner les autorités gouvernementales pour faire de l’intégration une réalité.

« L’Afrique a besoin de ces initiatives », a estimé Insa Marame Bâ, le chef du service Accord et Réglementation à l’Anacim, représentant son directeur général. Il a réaffirmé la volonté de sa structure d’accompagner Transair.

Auparavant, Mapenda Cissé, le délégué régional de la société a rappelé que « la vocation de sa société est de démocratiser le transport aérien, de développer un hub sous-régional en misant sur le low cost. La liaison Dakar-Conakry-Dakar est un soulagement pour Babacar Dieng, un Sénégalais vivant à Conakry, représentant une agence de voyage. En plus des vols directs, il estime que les prix sont compétitifs. El Hadj Faye, le directeur qualité de Transair a annoncé trois vols par semaine sur Conakry. Avant ce lancement, la compagnie avait ouvert les lignes de Bissau et Praia.

 

Avec : Lesoleil 

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.