Connect with us

Guinée : Les États généraux des impôts ont débuté à Fria

Publié

Le

Les États généraux des impôts en Guinée ont débuté ce vendredi 19 août 2016 à Fria, cité industrielle située à 165 Km de Conakry.
 
Les travaux qui vont durer 3 jours donneront l’occasion aux participants, tous cadres du ministère guinéen du Budget, de qualifier davantage le secteur. Selon des sources proches du ministère, les principaux axes qui seront abordés au cours des travaux permettront aux invités de procéder à une série de réflexions sur une série de mesures concernant, par exemple, l’état de la législation fiscale en Guinée et l’identification des mesures appropriées pour une mobilisation des recettes.
 
Une nécessité de qualifier l’administration fiscale

S’exprimant à la cérémonie d’ouverture de cette rencontre, Sidy Mouctar Dicko, Secrétaire général du ministère de l’Economie et des Finances, a indiqué que ces états généraux sont nés des insuffisances et dysfonctionnements recensés dans le fonctionnement du secteur, mais aussi de la nécessité de qualifier l’administration fiscale dans la perspective de la transition fiscale.

Pour sa part, Aboubacar Makhissa Camara, Directeur national des impôts, a promis d’étudier toutes les pistes de réflexion devant permettre de façon pragmatique, de lancer des reformes conséquentes concourant à la mobilisation et l’amélioration des recettes: «Toutes les questions vont être posées et débattues ici, vont passer par des inspecteurs, des moniteurs, des modérateurs pour que nous puissions savoir ensemble comment il faut adapter les questions à nos réalités pour pouvoir mobiliser efficacement nos recettes et de répondre aux impératifs du développement de la Guinée ».

 Mohamed lamine Doumbouya : Une autopsie des impôts à l’échelle nationale

En réponse, le ministre du Budget, Mohamed Lamine Doumbouya, a dressé un tableau plutôt sombre de l’administration fiscale guinéenne, et exprimé son souhait que cette rencontre serve de point de départ pour une amélioration de la gouvernance fiscale dans le pays: « Nous aurons à faire une autopsie des impôts à l’échelle nationale, à identifier les différents risques et les moyens de les anticiper, identifier les défis et les contraintes que nous faisons en face et enfin dégager les orientations en terme d’action et de réforme ».

Au lendemain de sa nomination à la tête du ministère du Budget, Lamine Doumbouya a effectué une tournée dans dix-huit des 33 préfectures que compte la Guinée. Partout où il est passé, il a constaté la mauvaise gestion des ressources nationales, le faible niveau d’interconnexion entre ses services, le non-respect des pratiques de recouvrement

guinée, guinee360, actualité guinée, Sites guinéens, africaguinee, guineematin, guineenews

Publicité
1 Commentaire

Laisser un commentaire

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.