Connect with us

Marche du 20 avril : des violences signalées à Matam

Publié

Le

La manifestation de l’opposition républicaine de lundi 20 avril a déjà commencé à enregistrer des violences. D’abord très tôt le matin (6h), les jeunes de Bambeto ont érigé des barricades sur la route. Des citoyens qui se rendaient au centre-ville ont été obligés de faire demi-tour. Ils se sont rabattus sur l’autoroute Fidel Castro à partir de la Tannerie.

Au centre-ville de Kaloum, chacun vaque à ses occupations. La circulation est normale. Au stade du 28 septembre, à la ‘’Terrasse’’, de nombreux policiers et gendarmes sont présents. Il y a au moins quatre de leurs camions stationnés.

A Matam, l’Union des forces républicaines (UFR) annonce que son parti a été attaqué par les forces de l’ordre accompagnées des contre-manifestants. Les militants de ce parti sont en train d’inhaler le gaz lacrymogène qui est lancé dans le siège.

A Enta et Matoto, les boutiques et magasins sont fermés, mais des petits regroupements se forment. Ils hésitent d’ériger des barricades sur les routes.

Il y a un peu de circulation sur l’autoroute Fidel Castro, alors que sur Le Prince, c’est le désert.

 

Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.