Connect with us

Guinée : quand Fodé Oussou compare Alpha Condé à Alassane Ouattara

Publié

Le

La Guinée et la Côte d’Ivoire sont deux pays voisins. A partir de 2010, ils ont eu une histoire semblable, mais différente à certains égards.  En 2010, chacun d’eux a tenu une élection présidentielle. En Guinée, après le premier tour, il a fallu quatre mois pour organiser le second.

La Côte d’Ivoire, qui sort de guerre d’une dizaine d’années n’a eu que quelques jours pour le faire. Alpha Condé a prêté serment avant Alassane Dramane Ouattara.

En 2015, ces deux Etats ont organisé les élections le même mois. La commission électorale guinéenne s’est donné sept jours pour publier les résultats provisoires. Celle de la Côte d’Ivoire n’en a eu que trois pour le faire. Le Conseil constitutionnel a validé cette élection le 2 novembre. Et le 3 du même mois, le président Ouattara a prêté serment, reconduit son gouvernement, puis tenu son premier conseil de ministres.

En Guinée, depuis la confirmation de la réélection du président Condé, les Guinéens attendent. Il va prêter serment le 14 décembre, avant d’être investi le 21 du même mois. Et c’est cette double cérémonie que ne comprend pas le vice-président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG). En marge de l’assemblée générale de son parti tenue le 14 novembre, il a fait une sorte de comparaison entre les présidents guinéen et ivoirien. D’abord, Dr Fodé Oussou Fofana estime que le fonctionnement de l’Administration est arrêtée, un arrêt dû au fait que le président n’est pas investi et que les ministres sont dans le doute : celui de savoir s’ils vont rester ou partir.

« […] Tout est arrêté. Chacun veut être ministre, chacun veut être Premier ministre. Au lieu de parler du pays, les gens ont en train de se battre, former des clans pour être ministres, Premier ministre. Les chèvres, les moutons et les coqs sont en train de souffrir dans ce pays pour des sacrifices.

Nous sommes dans quel pays ? Le ministre des Finances ne peut rien. Au-delà de 200 millions, il faut la signature du président de la République. Et cela doit continuer jusqu’à l’investiture du président de la République.

Maintenant, on a créé d’autres choses. Il y a l’investiture, il y a la prestation de serment. Ça n’existe nulle part. Nous sommes en session budgétaire, mais il n’y a pas de budget. Comment on fonctionne dans ce pays ?

Le président Alassane Ouattara de la Côte d’Ivoire a prêté serment de la façon la plus simple. Et le pays a commencé à fonctionner. Il a reconduit le gouvernement et le problème est réglé. Ici, tous les ministres veulent rester. Tous ceux qui ont aidé M. Alpha Condé veulent être ministres. Chacun veut être ministre. On va se retrouver avec 450 ministres dans le gouvernement. C’est ça le problème. »

Publicité
1 Commentaire

Laisser un commentaire

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.