Connect with us

Invité par Ali Bongo au Gabon, Lionel Messi crée la polémique

Publié

Le

Après quelques jours passés à Rosario avec sa famille puis un voyage aux Caraïbes, Lionel Messi est arrivé vendredi à Libreville au Gabon. La star du Barça est en fait invité par le président Ali Bongo, pour qui le football est une priorité. Son pays avait organisé le Trophée des champions entre le Paris Saint-Germain et les Girondins de Bordeaux en 2013 et recevra tous les pays africains lors de la CAN 2017. Un choix étonnant quand on sait à quel point le Gabon est un pays en difficulté, miné par les problèmes sociaux.

Voilà pourquoi l’Argentin n’est pas forcément le bienvenu au Gabon. Sur les réseaux sociaux, les critiques sur la visite de Lionel Messi est largement critiquée par la population locale. Ces derniers, qui attendent pour la plupart une revalorisation salariale, se doutent en effet que la «Pulga» n’a pas effectué le voyage en Afrique sans une contrepartie financière. Pendant la CAN 2012, Bongo avait déjà invité le roi Pelé pendant cinq jours pour une somme d’environ 2,5 milliards de francs CFA, soit 3,8 millions d’euros. Le peuple gabonais se demande aujourd’hui à combien s’élève la facture pour faire venir le quadruple Ballon d’Or.

Lors de sa visite, qui devrait s’achever dimanche, Messi doit assister à une rencontre qualificative à la CAN des moins de 23 ans, se rendre dans un hôpital, poser la première pierre d’un nouveau stade et… inaugurer le restaurant d’un des fils d’Ali Bongo. Mais si l’Argentin a accepté de se rendre au Gabon, c’est certainement grâce à son ancien coéquipier à Barcelone Samuel Eto’o, qui est très ami avec le président gabonais, tout comme Deco, avec qui Messi a fait le voyage.

Un voyage qui ne plaît pas au peuple gabonais mais également à l’UPG, le parti de gauche opposé à Ali Bongo: «Le Messie du foot est arrivé comme dans un zoo au Gabon: sale, mal rasé et les mains dans les poches à la recherche de cacahuètes à leur balancer!» dénonce l’UPG, selon laquelle «quand on se nomme Lionel Messi et qu’on est multi-milliardaire, on a pas le droit de se présenter devant des officiels d’une République même bananière… les mains dans les poches d’un short déchiré et en guenilles.» Le ton est donné, Lionel Messi n’a pas que des fans au Gabon.

Source: lefigaro.fr

 

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.