Connect with us

Guinée : « Des retards artificiels sont créés par la mouvance et la CENI pour ne pas appliquer l’accord », dixit Cellou Dalein

Publié

Le

Guinée: Le samedi 18 février 2017, le chef de file de l’opposition guinéenne a présidé l’assemblée générale de son parti à la minière. Menu de son allocution, le retard dans l’application des accords politiques, l’audit du fichier électoral, l’indemnisation des victimes de manifestations politiques, l’organisation des élections communales et législatives qui pointent et surtout le « refus systématique » de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) de coopérer avec le comité de suivi de l’accord politique.

Prenant la parole, Cellou Dalein Diallo exhorte le président de la République, Alpha Condé d’honorer ses engagements qui sont : d’appliquer et de faire appliquer ces accords par toutes les institutions concernées  étant le garant de toutes ces institutions.

« Le président de la République s’était engagé à appliquer et à faire appliquer les clauses du dialogue politique devant l’opinion nationale et internationale. Malheureusement, nous constatons un revirement, des manœuvres dilatoires crées artificiellement par nos collègues de la mouvance et la réticence de la CENI à coopérer. Pourtant, cette CENI est incontournable dans l’organisation des élections. Mais ça ne nous  étonne pas trop avec ce régime qui n’a jamais voulu honoré ses engagements et qui a toujours essayé de nous berner dans le mensonge», a-t-il déclaré.

Plus loin, il ajoute : « Nous constatons avec l’amertume, ce volte-face, ce refus même d’indemniser les victimes des manifestations politiques  . D’aucuns ont perdu leurs vies et les autres blessés, emprisonnés, leurs magasins et boutiques vandalisés. Mais pourquoi ne veulent-ils pas qu’on aille aux élections ? Au même moment, les autres pays ont traversé toutes ces étapes comme le Sénégal, le Mali malgré les crises et les conflits au Mali par exemple, la Côte d’Ivoire. Chez nous, les prétextes du pouvoir ne tarissent pas. Chez les autres, c’est maintenant le développement et la croissance économique. Pourquoi pas nous ? »

Pour terminer, le président de l’UFDG a demandé ses militants de rester mobilisés.

Publicité
1 Commentaire

Laisser un commentaire

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.