Connect with us

Afrique: Le doyen des chefs d’Etat, Mugabe est candidat à un septième mandat

Publié

Le

Afrique: C’est le chef d’Etat le plus âgé du monde parmi les présidents encore au pouvoir. Après 6 mandats à la tête du Zimbabwe, Robert Mugabe veut briguer un septième mandat. Ce samedi 18 décembre 2016 à Masvingo, Robert Mugabe a obtenu l’accord de son parti pour être candidat à un septième quinquennat.

A 92 ans, il est doyen des chefs d’Etat du continent. Robert Mugabe est désormais parti pour battre le record de longévité au pouvoir après l’annonce de la retraite politique de l’Angolais José Edouardo Dos Santos (37 ans au pouvoir), deuxième chef d’Etat en terme de longévité à la fonction suprême.

« Dirige-nous père »

Aussi, le congrès d’investiture de son parti, l’Union nationale africaine du Zimbabwe – Front patriotique (ZANU, acronyme en anglais) a été une formalité. La ZANU a investi, ce 17 décembre 2016, Robert Mugabe, candidat à sa propre succession à un septième mandat à la tête du Zimbabwe. Cette désignation du chef d’Etat le plus âgé au monde en tant que candidat à la présidentielle de 2018, a été accueillie par des « Tongai, tongai baba » signifiant « Dirige-nous, dirige-nous, père » en langue shona.

Il faut dire qu’après 6 mandats présidentiels, Robert Gabriel Karigamombe Mugabe de son vrai nom, sans dauphin politique populaire, cumule 28 ans à la tête du pays dont il a été le premier ministre avant d’en devenir le président. Son sixième mandat court jusqu’en 2018. Il aura alors dirigé le pays pendant 30 ans et atteint l’âge de 94 ans.

Son pouvoir, Robert Mugabe l’a assis sur la force et une discipline de fer. Les organisations de défense des droits de l’Homme refusent au Zimbabwe le titre d’« Etat de droit », dénonçant régulièrement les emprisonnements et disparitions d’opposants politiques ou de journalistes et un recul des libertés individuelles. Ces dernières années, le pays s’est enfoncé dans une crise économique et monétaire qui l’ont obligé à frapper sa propre monnaie indexée sur le dollar depuis le mois dernier. Mais ce n’est là que l’écume des choses.

Mugabe pourrait rester au pouvoir jusqu’à l’âge de 100 ans

A cet âge avancé, Robert Mugabe est le chef d’Etat le plus vieux du monde et certains remettent en cause sa lucidité et sa capacité à diriger le pays. Malgré cela, le nonagénaire est encore très populaire auprès du peuple notamment les agriculteurs. Le vieux leader est un des pères de l’indépendance de la Rhodésie du Sud, ancienne colonie où les Britanniques avaient installé un régime semblable à celui de l’apartheid en Afrique du Sud.

Né en 1924 dans une famille pauvre, le jeune Robert est abandonné par son père dès l’âge de 10 ans. Sa mère qui l’élève depuis lui inculque les valeurs du travail. Il deviendra un des intellectuels les plus diplômés de son pays dès les années 60, ce qui lui permet de se former aux techniques de guérilla marxiste-léniniste pour mener le pays à l’indépendance.

L’indépendance du pays acquise de haute lutte en 1980 notamment grâce à la lutte de son parti, Robert Mugabe devient premier ministre (fonction honorifique) sept ans durant avant d’en devenir le chef de l’Etat en 1987. Il consolide alors son pouvoir en combinant les deux fonctions et entreprend la redistribution nationale des terres dont les deux-tiers étaient détenus par les Blancs, ce qui en fait un héros national. Cette aura et quelques trucages de vote dénoncés par la communauté internationale, lui valent ses réélections successives depuis 1990.

Le « père » comme on le surnomme a entrepris de timides réformes. En 2013, il a fait réformer la constitution de son pays en y incluant une limite à deux mandats présidentiels. Mais la mesure ne s’applique pas à lui. S’il est réélu encore, il peut s’acheminer vers un mandat de 5 ans jusqu’en 2023 et un autre en 2028. Il aura alors 104 ans, s’il survit !

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.