AfriqueMobilisation devant l’ambassade de Libye pour dénoncer l’esclavage que subissent des africains …

Mobilisation devant l’ambassade de Libye pour dénoncer l’esclavage que subissent des africains …
Manif ambassade Libye Conakry
Mobilisation devant l’ambassade de Libye pour dénoncer l’esclavage que subissent des africains …

Manifestation ce samedi devant l’ambassade de Libye à Kaloum d’une centaine de citoyens pour s’insurger contre l’esclavage que subissent des africains en Libye. Ce sit-in qui a réuni des artistes, activistes de la société civile et des hommes politiques, avait pour but d’interpeller l’opinion sur les exactions et le trafic des noirs dans ce pays.

‘’L’esclavage en Libye, où est l’union africaine ; Nous ne sommes pas à vendre ; Allez chercher nos frères…’’ sont entre autres slogans que scandaient ces manifestants devant l’ambassade de Libye en face du gouvernorat de la ville de Conakry. Ils ont demandé à ce que les autorités prennent au sérieux cet esclavage qui prend de l’ampleur dans cette partie de l’Afrique. Djani Alfa, artiste-rappeur se dit indigné : ‘’ Nous ne sommes pas d’accord avec ce qui est en train de se passer en Libye. Nous avons des frères là-bas, il n’y a pas que des guinéens mais il y’a des guinéens là-bas et nous sommes venu ici pour montrer notre indignation par rapport à cela…’’

Pour Yayé Aguibou Barry, activiste, il est inadmissible de vendre un être humain de nos jours et que les Etats et la communauté internationale restent indifférents : ‘’ Mais c’est horrible ce qui se passe en Libye. Vous imaginez qu’un être humain soit vendu à 400 dollars US, mais où sommes-nous ? Nous ne sommes pas des animaux, ce n’est pas possible que nos dirigeants restent muets et nous citoyens aussi. Il faut les libérer, sinon s’il faut aller jusque là-bas pour réclamer leur libération, nous partirons…’’

Ahmed Kourouma, homme politique et vice-président du parti GRUP était à cette manifestation. Il affirme être à cette mobilisation parce qu’il est citoyen et se sent touché par cette situation : ‘’Je souffre parce que nos frères et nos sœurs sont pris en otage et mis en esclavage en Libye et aucun dirigeant africain n’en fait une préoccupation. C’est le citoyen qui est là aujourd’hui et non l’homme politique…’’

Kalifa Gassama Diaby, le ministre de la citoyenneté et de l’unité nationale a également pris part à cette rencontre. Il se dit indigné et estime que les dirigeants africains doivent prendre leur destin en main : ‘’ Ce qui se passe en Libye est inacceptable et indigne. Mais au-delà de cette indignation, il faut nous rappeler à nous ici de faire ce qu’il faut pour empêcher et éviter que nos frères se retrouvent dans pareille situation…’’

Les portes de l’ambassade de Libye étaient fermées. Ce n’est pas déposer une lettre au sein de cette institution le but de la mobilisation, mais d’interpeller ceux qui nous gouvernent sur la situation que traverse les africains en Libye et les pousser à agir, ont laissé entendre certains manifestants. Une autre manifestation est prévue demain par des activistes pour la même cause.

Toutes les vidéos (émissions, séries TV, reportages, actualités, ...) de Guinee360.com sur http://guinee60.com.

Toutes les infos 100% People, Buzz et insolites sur http://guinee360.com.Guinee360 est aussi N°1 de l\'actualité sur mobile en Guinée.

SeneNews est en téléchargement gratuit sur Apple Store, sur Window Store et sur Google Play. L’accessibilité, c’est le pouvoir d’avoir l’information qui vous intéresse sur votre mobile smartphone et tablette. Ainsi, notre site Guinee360 s’adapte désormais à tous les formats d’écran, de l’ordinateur de bureau au téléphone mobile, à condition d’accéder à Internet en Guinée et partout dans le Monde.

Mis en ligne par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connectez-vous pour réagir à cet article
Connexion avec Guinee360.com