EducationConakry: La grève des enseignants a-t-elle viré à une bataille entre élèves de la capitale?

Conakry: La grève des enseignants a-t-elle viré à une bataille entre élèves de la capitale?
Conakry: La grève des enseignants a-t-elle viré à une bataille entre élèves de la capitale?
Conakry: La grève des enseignants a-t-elle viré à une bataille entre élèves de la capitale?

Les élèves étaient à nouveau dans les rues de Conakry ce vendredi pour manifester selon eux contre l’absence des enseignants dans les salles de classe. Les élèves des écoles publiques soutiennent que ceux du privé ne doivent pas étudier alors qu’ils n’ont pas d’enseignants. Ils clament qu’ils ont tous les mêmes droits.

Les rues de Conakry sont envahies par les élèves depuis le début de la semaine. Tout a commencé lundi lorsque des membres du SLECG ont appelé les enseignants et chercheurs de Guinée à rester à la maison jusqu’à la satisfaction de leurs revendications par l’Etat guinéen. La circulation sur l’axe Cosa-Bambeto-Hamdallaye reste paralysée par des élèves frustrés. Oumar Diaby, élève du collège Koloma, dit manifester parce qu’il est inquiet pour son examen : ‘’Nous manifestons parce que nous n’avons pas d’enseignants. Vous savez les examens se préparent en début d’années et depuis l’ouverture chaque jour c’est des manifestations. Nous sommes fatigués.’’

Les élèves des écoles publiques décident d’empêcher ceux du privé d’étudier tant que leurs enseignants ne retournent pas en classe. Ousmane Aissatou Barry, élève d’une école publique de la commune de Ratoma estime que tous les élèves ont le même droit en matière d’éducation : ‘’C’est un retard qu’ils veulent nous provoquer. Nous, nous n’avons pas de profs, les autres étudient et nous irons au même moment aux examens. Pourquoi ? C’est la grève des enseignants, ils ont dit non ? Et ce sont les mêmes qui tournent entre ces écoles, pourquoi on ne peut pas étudier nous ? C’est de l’injustice. Nous n’étudions pas, ils ne vont pas étudier ; un point c’est tout.’’

Oumar Rafiou Baldé, un élève du privé a été blessé au niveau de la tête. Il explique en ces termes les circonstances : ‘’Les élèves du public ne veulent pas nous laisser étudier. Ils viennent ici nous empêcher d’étudier, jeter des pierres et casser les vitres de nos écoles pour nous faire sortir des salles. Voilà moi ils m’ont blessé à la tête avec un caillou, et beaucoup de mes amis sont blessés. Ils sont très violents.’’

De Koloma à Bambeto la tension est restée vive toute la journée du vendredi causant ainsi la paralysie du commerce de ce secteur. Pour un commerçant qui a préféré garder l’anonymat, cette grève n’est plus des enseignants mais une guerre entre élèves mêlée à un acte de vandalisme des jeunes de l’axe qu’il a qualifié de ‘’ voyous’’ : ‘’ C’est devenu une guerre entre des élèves. Et puis ces voyous et drogués qui en profitent pour casser les boutiques, attaquer les gens et voler. Je suis arrêté ici pour surveiller au moins ma boutique.’’

Des altercations entre manifestants et agents de force de l’ordre sur l’axe Koloma-Bambeto-Hamdallaye ont été enregistrées. Ils s’échangeaient cailloux et gaz lacrymogènes. Et les manifestants ont déversé les ordures qui étaient sur les trottoirs sur la chaussée. Au moment où nous quittions les lieux, cet axe ressemblait à un véritable champ de bataille. Des élèves ont laissé entendre qu’ils n’arrêteront pas tant que les enseignants ne retourneront pas en classe.

Toutes les vidéos (émissions, séries TV, reportages, actualités, ...) de Guinee360.com sur http://guinee60.com.

Toutes les infos 100% People, Buzz et insolites sur http://guinee360.com.Guinee360 est aussi N°1 de l\'actualité sur mobile en Guinée.

SeneNews est en téléchargement gratuit sur Apple Store, sur Window Store et sur Google Play. L’accessibilité, c’est le pouvoir d’avoir l’information qui vous intéresse sur votre mobile smartphone et tablette. Ainsi, notre site Guinee360 s’adapte désormais à tous les formats d’écran, de l’ordinateur de bureau au téléphone mobile, à condition d’accéder à Internet en Guinée et partout dans le Monde.

Mis en ligne par 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connectez-vous pour réagir à cet article
Connexion avec Guinee360.com