Connect with us

Guinée : Le CNOSC-DDG de Salmana Diallo dénonce la politisation des quartiers

Publié

Le

Le président du Conseil national des organisations de la société civile pour la démocratie et le développement de la Guinée (CNOSC-DDG), a organisé jeudi 17 novembre 2016, une conférence de presse.

Lors de cette rencontre, il a annoncé son opposition à la politisation des conseils de quartiers et de districts. Il a demandé à ce que les députés se lèvent pour défendre les droits des citoyens. 

Le CNOSC-DDG approuve tous les points de l’accord signés au sortir du dialogue politique sauf celui relatif au mode d’élection des chefs de quartiers et districts. Salmana Diallo, président de cette plateforme, a dit qu’il est contre cette décision qui porte atteinte aux droits des citoyens : ‘’Le CNOSC-DDG demande à ce que les citoyens soient ceux qui désignent les chefs de quartiers et de districts, que ce droit soit laissé aux citoyens. Et nous réclamons en même temps aussi que les élections locales ne soient pas dissociées…’’

Les responsables des partis politiques sont en contradiction directe avec leurs points de revendications, estime Salmana Diallo. Il soutient qu’on ne peut pas nommer un citoyen que les membres du quartier n’ont pas choisi : ‘’Il y a une contradiction. On demande que la CENI soit dépolitisée et on demande parallèlement qu’on politise les conseils de quartiers et de districts. C’est vraiment grave. Si on nomme quelqu’un que les citoyens ne connaissent pas, il y aura forcément des problèmes…’’

Les députés doivent se mobiliser pour parler d’une même voix pour défendre les droits des citoyens, dit le président du CNOSC-DDG : ‘’ Les députés doivent se rappeler qu’ils sont les élus du peuple, les avocats, les défenseurs de la population. Dans ce cas, il suffit seulement de se réunir à une session ordinaire ou extraordinaire et voter une loi qui règle la confusion qu’il y a entre le code de collectivités locales et le code électoral…’’

Le CNOSC-DDG dit ne soutenir aucun candidat pour les élections communales, mais se bat pour la paix et l’Etat de droit. Les membres de cette plateforme souhaitent qu’il n’y ait plus de nomination dans les collectivités locales.

Publicité
1 Commentaire

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.