Connect with us

Guinée: « Les gendarmes ont pris la montre en or de Toumba » selon son avocat

Publié

Le

L’avocat de Lieutnant Aboubacar Diakité « Toumba » a expliqué ce vendredi 17 mars les conditions d’existence de son client depuis son arrivée à Conakry en provenance de Dakar. Il fait aussi remarquer  que Toumba Diakité est le seul inculpé dans le dossier qui se retrouve à la maison centrale de Coronthie. Me Paul Yomba Kourouma plaide donc en faveur d’une liberté provisoire sous contrôle judiciaire pour cet officier.

Me Paul Yomba membre du collectif des avocats de Toumba Diakité parle déjà d’une violation de procédure dans l’extradition de Toumba:  » C’est sur du sable que nous sommes en train de bâtir cette procédure car elle a déjà été escamotée depuis le Sénégal parce qu’on lui a arraché des mains de son avocat … »

Treize  inculpés dans l’affaire du massacre du 28 septembre 2009 sont libres de leurs mouvements. Seul Toumba Diakité est en détention à la maison centrale de Conakry. Me Paul Yomba parle d’une justice à double vitesse. Il plaide pour une mise en liberté provisoire de son client:  » Il est le seul à avoir été admis à la maison d’arrêt de Conakry. Ce qui dénote déjà de l’inégalité. Soit ils subissent tous le même régime ou alors qu’il soit en liberté sous contrôle judiciaire … »

A son arrivée à Conakry, Toumba a été mal traité par les agents de sécurité, a revelé cet avocat:  » Sa détention s’est pas passée dans toute l’humanité requise au Sénégal. Mais c’est en Guinée que les gendarmes qui sont venus le chercher à l’aéroport qui le menaçaient, il y a eu des échanges acerbes entre eux, ils ont pris sa montre en or et sa bague qu’ils ont finalement rendues. Il est arrivé ici dans des conditions très difficiles parce qu’ils l’ont mis les menottes jusqu’au dernier degré… »

Me Paul Yomba Kourouma souhaite que son client soit transféré dans une ambassade à Conakry où il ne peut être en contact qu’avec ses avocats et les autorités judiciaires en charge du dossier.

Les Guinéens se demandent pourquoi les inculpés dans cette affaire, notamment Moussa Dadis Camara, Moussa Tiégboro Camara, Pivi et autres, ne sont pas arrêtés. D’ailleurs, deux parmi eux occupant des postes de rang de ministre.

Publicité
2 Commentaires

Laisser un commentaire

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.