Connect with us

Hawa Dramé, présidente de l’ong FITIMA : «les droits des femmes sont bafoués en Guinée»

Publié

Le

Depuis mardi 15 décembre, une quarantaine de femmes suivent une formation sur les droits de l’homme à Conakry.

Organisée par l’ong Fitima, en collaboration avec le Haut-commissariat des Nations unies pour les droits de l’homme, cette séance de formation vise à faire connaitre par les femmes leurs droits et les doter des outils permettant de les défendre quand leurs droits sont violés.

Hawa Dramé, présidente de l’ong, a fait savoir que l’idée de cette formation vise à prendre aux femmes leurs droits, car « avant de parler de défense de ses droits il fait les connaitre», ajoutant qu’en Guinée, en général, les droits de l’homme ne sont pas respectés, mais particulièrement les droits des femmes sont bafoués.

Pendant cinq jours, les quarante participantes vont se pencher sur la connaissance des droits de l’homme, les violences basées sur le genre, entre autres.

Dans son intervention, Astou M’Bow, chargée du bureau du Haut-commissariat des Nations pour les droits de l’homme, a dit que la mission de son institution c’est d’appuyer les acteurs de la société civile et le gouvernement : « Donc si on voit une fondation comme Fitima qui veut que les femmes connaissent leurs droits, ça nous réconforte parce qu’on se dit qu’après notre départ de la Guinée il y aura une société civile forte. Ces femmes là, après cinq jours de formation, vont être des ambassadrices. Elles vont véhiculer l’importance de connaitre ses droits. C’est important parce qu’on ne peut pas réclamer quelque chose qu’on ne connait pas. »

En 2014, l’ong Fitima a reçu le prix franco-allemand des droits de l’homme. Si celle-ci veut former des ambassadrices pour la protection des droits des femmes, cela ne peut que réjouir l’ambassadeur d’Allemagne en Guinée, Mathias Veltin : « Je pense que c’est une très importante formation des ambassadrices des droits l’homme pour la protection des droits de l’homme ou femmes.»

Quarante femmes suivent à Conakry une formation sur les droits de l’homme et les violences basées sur le genre

Quarante femmes suivent à Conakry une formation sur les droits de l’homme et les violences basées sur le genre

Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Publicité
Publicité

Copyright © 2014-2019 GUINEE360.
Made with ❤️ in 🇬🇳 by FXBNO.